L'Actualité en Temps Réel

Nervis et violences : Guy Marius Sagna accable « le Macky »

Guy Marius Sagna s’est attaqué, ce dimanche 14 juin, à Macky Sall qu’il accuse d’utiliser des nervis. Selon l’activiste, le premier nervis qui sera tué au Sénégal sera signé de la votre propre du chef de l’Etat.

Légitime défense. C’est ainsi que sera qualifié la mort du premier nervis, de l’avis de Guy Marius Sagna. Il estime que « les populations ne peuvent plus continuer à subir la violence de vos nervis sans se défendre ».

« Ordre » de Macky à la police et à la gendarmerie 

Selon M. Sagna, c’est aussi le chef de l’Etat qui dit « à la police et à la gendarmerie de fermer leurs yeux devant les violences faites » par ses « nervis aux populations, révolutionnaires, activistes, opposants… ».

Troisième mandat 

Sur la question d’un éventuel troisième mandat, l’activiste a averti le président à qui demande de « cherchez un autre pays où « il pourra être candidat. Comme pour dire aux sénégalais que la « la résistance à l’oppression est un principe de droit. »

                                                                                                                                                                                Ousmane Ndiaye – Senegal7