Pape Diop au perchoir… Mimi Touré à la primature ?

Les résultats provisoires des élections législatives sont tombés. Benno Bokk Yakaar (BBY) n’a pas réussi, à un député prêt, à décrocher la majorité absolue. Le pouvoir n’a plus les cartes en main, ce qui laisse place aux manœuvres. Dans les rangs « marron-beige », ont fait des pieds et des mains pour décrocher le député manquant. Une tache ardue, car Yewwi Wallu fait, pour l’instant, bloc contre toutes négociations avec le régime et le débauchage de députés au sein de l’inter-coalition n’est pas chose acquise. Les stratèges du « Macky » lorgnent ainsi du côté des autres députés élus sous d’autres bannières.

Thierno Alassane Sall a très tôt annoncé la couleur : il n’est point question pour lui d’apporter sa voix au régime. Quant à Pape Djibril Fall, il n’a cessé d’affirmer son ancrage dans l’opposition. La seule issue pour la majorité, c’est de décrocher Pape Diop dont le rapprochement avec le régime était annoncé avant même les législatives. Mais, le patron de Bokk Guiss Guiss, malgré son faible score, jouit d’un prestige tiré des hautes responsabilités qu’il a eu à occuper dans le pays. Il pourrait ainsi être question de lui proposer le poste de Président de l’Assemblée nationale qu’il a eu à occuper entre 2002 et 2007 sous le régime de Abdoulaye Wade. Ainsi, Aminata Touré qui était la favorite pour siéger au perchoir va atterrir à la primature.

 

M. TINE-Senegal7