Politique : Antoine Diome refuse le récépissé au Fds, « Les guelwaar », le nœud gordien

Le ministère de l’Intérieur a refusé au mouvement des Forces démocratiques du Sénégal la délivrance d’un récépissé. Antoine Diome explique son refus par la connotation ethnique qu’a le terme « Guelwars ». Chose qu’interdit la loi.  Mais Dr Babacar Diop s’estimant lésé compte ester en justice  . 

« Le ministère de l’Intérieur hésite depuis plusieurs  mois à délivrer  ce récépissé sur des basses arbitraires, fallacieuses parce que monsieur Antoine Diome se cache derrière ses services pour nous dire d’enlever « Guelwars », a déclaré Dr Babacar ce mercredi face à la presse.

Aucune virgule ne sera enlever du dossier, a-t-il ajouté. Le mot vient du malinké kelediawarou qui signifie au sens propre « fauve de la guerre  » et au sens figuré « seigneur de la guerre » et « guerrier de la paix », explique le leader du mouvement des forces démocratiques du Sénégal.

Il poursuit : « Nous allons nous battre au plan culturel et intellectuel. Mais aussi il s’agira d’une bataille judiciaire et nous avons échangé avec nos avocats. Nous allons attaquer cette mesure devant la Chambre administrative de la Cour suprême pour excès de pouvoir. »

Ousmane Ndiaye – Senegal7