Accueil Actualités Politique d’emploi: Macky Sall réoriente les priorités autour de la jeunesse

Politique d’emploi: Macky Sall réoriente les priorités autour de la jeunesse

Le président de la République Macky Sall semble bien entendre le cri de désarroi des jeunes sortis en masse ces derniers jours pour manifester pour plusieurs raisons y compris pour la libération d’Ousmane Sonko, l’exclusion des jeunes des politiques d’emploi entre autres. Pour rectifier le tir, 350 milliards FCFA au moins, seront mobilisés pour le financement des jeunes et des femmes. L’Etat en appelle également à la collaboration du secteur privé.

L’annonce a été faite lors de la réunion du conseil des ministre. Une mesure qui fait suite aux nombreuses contestations des jeunes sur la prise en charge de leurs préoccupations liées notamment à l’emploi. Des révisions seront ainsi faites pour mieux faire face aux enjeux et urgences signalés.

« Abordant la question liée à l’accélération de la relance de l’économie nationale, de l’intensification de l’exécution du PSE/Jeunesse, du financement et de l’emploi des jeunes, le Chef de l’Etat indique que le PAP2A/PSE et le budget de l’Etat seront profondément revus, au regard des nouveaux impératifs, enjeux et urgences signalés », note le communiqué du conseil des ministres.

Le Président de la République rappelle l’urgence de la réorientation des priorités autour de la Jeunesse. Il indique, dans cette perspective, que sur la période 2021-2023, outre les emplois salariés et les recrutements importants prévus dans plusieurs secteurs, c’est 350 milliards FCFA au moins, qui seront mobilisés pour le financement des jeunes et des femmes.

Ces ressources publiques exceptionnelles, indique le document, vont financer la première phase de la mise en œuvre du Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes, à raison de 150 milliards pour l’année 2021, 100 milliards pour 2022 et 100 milliards pour 2023.

Pour réussir ce nouveau départ en faveur de l’emploi des jeunes, le Chef de l’Etat exhorte, le secteur privé, à développer une Initiative complémentaire de soutien à l’emploi et à l’insertion des jeunes à l’image de la Convention « Etat- Employeurs ».

A.K.C – Senegal7