L'Actualité en Temps Réel

Premier League : Liverpool terrasse Manchester City (1-0)

Dans le choc du week-end en Premier League, Liverpool a infligé à Manchester City sa première défaite de la saison (1-0, 11ème journée) au terme d’une rencontre de haut niveau. Mohamed Salah a été décisif dans un Anfield plus bouillant que jamais.

La saison du Pharaon est bel et bien lancée. De l’intensité, de l’impact, du beau jeu, de la qualité technique : tous les ingrédients dignes des plus grands rendez-vous de football au Royaume de Sa Majesté étaient réunis ce dimanche, lors du choc de la 11ème journée de Premier League qui aura vu Liverpool prendre le meilleur sur Manchester City (1-0). Dans un Anfield aussi électrique que survolté et dans la foulée de leur succès éclatant en Ligue des champions (7-1 contre les Rangers, à Glasgow), Salah et les siens ont su faire plier la bande de Pep Guardiola pour la première fois de la saison. Un succès ô combien précieux leur permettant d’effacer quelques doutes, tout gardant espoir dans la course au titre et en laissant Arsenal s’échapper en tête.

Malgré une entame intéressante des Reds, les Cityzens ont rapidement pris le contrôle du cuir. Au cœur d’une première période très rythmée, les deux équipes ont plutôt fait preuve de maladresse dans la zone décisive. Elles ont oscillé entre manque de puissance dans le dernier geste, à l’instar de Jota (21e) côté Liverpool et Gündoğan (15e) puis Haaland (40e) côté City, et manque de précision, par l’intermédiaire de Robertson (24e) pour les locaux ainsi que Bernardo Silva (30e) et Haaland (33e, 35e) pour les doubles champions d’Angleterre en titre.

Anfield rouge de bonheur grâce à son roi Salah

La pause n’a pas calmé les ardeurs des 22 acteurs, pour le plus grand bonheur des chanceux présents dans les travées d’Anfield. Mais les stars se sont heurtées à des gardiens impeccables. Ederson a d’abord sorti le grand jeu devant Salah du bout des gants (50e) avant que son compatriote Alisson ne l’imite sur un tir d’Haaland (64e). Entre temps, les Sky Blues ont déchanté quand Anthony Taylor est allé visionner la VAR pour annuler un but de Foden pour une faute du Cyborg norvégien sur Fabinho au préalable (55e). D’autant plus que la lumière est venue de l’Égyptien de Liverpool, qui n’avait toujours pas réglé la mire (69e). Bénéficiant d’une relance aussi précise que rapide d’Alisson, Salah a profité de la naïveté se Cancelo pour filer seul au but et tromper Ederson (1-0, 76e).

Dans une fin de match tendue, Klopp se faisant expulser pour avoir invectivé l’arbitre (très joueur) du jour, Núñez, entré en jeu à la place de Firmino (72e), s’est notamment distingué en loupant le cadre (78e), en oubliant Salah lors d’un 3 contre 1 bien mal négocié (87e) et en manquant de puissance en face-à-face (90e+6). Les 6 minutes de temps additionnel n’auront donc pas permis à Man City de revenir au score, alors qu’Alexander Arnold a loupé de peu le but du break. Liverpool, qui a perdu Jota (sorti sur civière dans les dernières secondes) se rassure et revient à 10 points des Cityzens au classement de la Premier League. Il n’y a donc plus d’équipe invaincue en Angleterre, où City accuse désormais 4 points de retard sur les Gunners, difficiles vainqueurs à Leeds (1-0) au cœur de ce dimanche royal.

 

Senegal7 avec Foot mercato