L'Actualité en Temps Réel

Premier League : Manchester United corrige Arsenal (3-1)

Grâce à un très bon Marcus Rashford (doublé) et à sa recrue phare Antony (buteur pour ses débuts), Manchester United a fait chuter le leader Arsenal (3-1, J6 de Premier League) pour la première fois de la saison ce dimanche.

Arsenal n’est plus invaincu. Comme un symbole, les Gunners (5 victoires en 5 matchs avant le coup d’envoi) ont chuté pour la première fois de la saison 2022-2023 ce dimanche à Old Trafford, contre Manchester United (3-1), pour le compte de la 6ème journée de Premier League. Un petit clin d’œil à l’histoire et à l’incroyable série d’invincibilité du club de la capitale (49 matchs) stoppée par les Red Devils en 2005, à l’époque où Sir Alex Ferguson et Arsène Wenger se livraient encore une constante bataille sans merci.

Les chanceux présents au Théâtre des Rêves en ce dimanche après-midi ont assisté à une partie relativement étrange et dénuée de logique. Antony, préféré à Elanga pour ses grands débuts au Royaume de Sa Majesté alors que Cristiano Ronaldo et Casemiro étaient encore remplaçants, n’a pas mis longtemps à ouvrir son compteur. Idéalement décalé par Rashford, le Brésilien qui valait 95 M€ n’a laissé aucune chance à Ramsdale (1-0, 35e). Martinelli pensait pourtant avoir inscrit le premier but, avant que la VAR n’intervienne pour une faute à l’origine de l’action d’Odegaard sur Eriksen (14e).

Des Gunners dominants, mais impuissants

D’abord sous pression, à l’image de la reprise non cadrée d’Eriksen (8e) ou d’un tir de Sancho (11e), les Gunners, qui pouvaient compter sur le retour de Zinchenko à gauche, ont ensuite repris le contrôle du jeu dans le premier acte. Mais ni Saliba, en position idéale au point de penalty (9e), ni Martinelli, contrarié par De Gea (30e, 32e), ne sont parvenus à tromper la vigilance de l’Espagnol. Pour cela, il aura fallu attendre le retour des vestiaires. Encore plus dominants, les joueurs de Mikel Arteta ont fini par être récompensés.

Si Odegaard s’est troué (52e) et que Saka a trouvé la transversale sur un centre en cloche (55e), c’est bien l’Anglais, après une lumineuse ouverture du Norvégien, qui a égalisé (1-1, 60e). Une fois n’est pas coutume, les joueurs d’Erik ten Hag ont repris les devants contre le cours du jeu, après la rentrée de Cristiano Ronaldo juste avant l’heure de jeu. Parti dans le dos de Saliba sur un amour d’extérieur du pied signé Fernandes, Rashford s’en est allé battre Ramsdale (2-1, 66e). Ce dernier a d’ailleurs failli plomber Arsenal avec une grossière erreur de relance plein axe, avant de se rattraper devant Fernandes (69e).

Rashford punit Arsenal

Qu’importe pour les Canonniers, qui ont de toute manière été incapables de revenir au score par la suite (71e, 90e+2, 90e+4). Pire, Rashford a profité du mauvais alignement de White, très haut, pour aller s’offrir un doublé (3-1, 75e). Les Londoniens restent en tête de Premier League, mais n’ont plus qu’une longueur d’avance sur Manchester City. Arsenal tentera de se relever après ce premier revers de la saison, dès le premier gros test, avec la réception d’Everton dans la foulée d’un déplacement européen à Zurich jeudi. De son côté, MU, foudroyant en contre, enchaîne un 4ème succès et poursuit sa belle remontée au classement.

 

Senegal7 avec Foot mercato