L'Actualité en Temps Réel

Présidentielle 2024 : Pourquoi l’affaire Adji Sarr risque de mettre fin au pouvoir de Macky Sall !

Alors que le leader de Pastef vient de déclarer sa candidature à la prochaine présidentielle de 2024 après Bougane Guèye Dany le chef de fil de la grande coalition Geum Sa Bopp, voilà que du côté du camp présidentiel, l’on agite éperdument le dossier Adji Sarr.

Chaque jour que Dieu fait, des proches du Chef de l’Etat s’épanchent dans les médias ,se substituent à la justice pour avancer des « verdicts » dans le seul but d’empêcher à Ousmane Sonko d’être candidat à la prochaine présidentielle.

Ils en oublient qu’en mars 2021, moins d’une quinzaine de Sénégalais sont morts à cause des émeutes en bute à une répression aveugle jamais vue dans l’histoire politique du Sénégal.

Aujourd’hui minoritaire dans le pays,le pouvoir de Macky Sall qui se croit investi d’une mission divine s’emploie à la manipulation de l’opinion pour encore agiter un dossier truffé d’incohérences et de mensonges dans le seul but d’empêcher la candidature du leader de Pastef.

Si l’on n’y prend pas garde, c’est le Sénégal qui risque encore d’être brûlé en 2024 par un pouvoir prêt à marcher sur des cadavres pour forcer une troisième candidature et barrer la route au chef de fil de Pastef.

Mais le moins qu’on puisse dire est qu’un régime aux abois qui a perdu toute légitimité politique est en train de scier la branche politico-judiciaire sur laquelle il reste adossé. En l’occurrence l’affaire Adji Sarr.

On a beau concocter des subterfuges pour faire tomber Sonko et le mettre en prison mais les Sénégalais savent en âme et conscience qu’un « mensonge aussi grotesque » ne sera jamais parfait. Ce dossier qui empêche au Macky de dormir va consacrer la fin de règne d’un pouvoir dont les Sénégalais ne peuvent plus s’accommoder.

Assane SEYE-Senegal7