Réforme du passeport diplomatique en 2019 : Bacary Domingo Mané se demande si l’hémorragie a été stoppée !

Invité à l’émission essentiel de la Sen TV ce vendredi, le journaliste et analyste politique, Bacary Domingo Mané a porté un regard lucide sur l’affaire présumé de passeport diplomatique qui secoue la République.

Il a rappelé en effet qu’en 2019,le Chef de l’Etat avait ordonné une rupture dans la délivrance des passeports diplomatiques. le Président Sall avait indiqué que désormais, seuls les services du département des Affaires étrangères  étaient habilités à recueillir les demandes et à faire confectionner le document de voyage.

Auparavant, tous les ministres et le directeur de cabinet du président de la République pouvaient parrainer des demandes.   La forte dépréciation de la crédibilité du passeport diplomatique avait  emmené le président de la République à prendre des mesures énergiques.

Car il s’agit d’une question de souveraineté. Mais pour le journaliste analyste politique, au vu du dossier sulfureux sur les passeports diplomatiques impliquant des députés de la majorité, la question est de se demander est-ce que l’hémorragie avait été stoppée à l’époque ?

Une  question qui trouve toute sa pertinence aujourd’hui d’autant que s’il en était ainsi ,le Sénégal ne se retrouverait pas dans cet énième scandale qui a fini d’écorner son image diplomatique de par le monde.

Sur les déballages de l’ancien président du Sénat,Pape Diop, Bacary Domingo Mané se demande pourquoi il n’a pas parlé du temps où il était aux affaires ?

Une question qui, selon lui, pose problème aujourd’hui. Sans transiger ,il demande à ce que ces députés cités dans cette affaire soient sanctionnés. Non sans rappeler que si les élèves en arrivent à tricher lors de leurs examens, c’est à juste raison !

Assane Senegal7