L'Actualité en Temps Réel

Retour de Karim WADE: Le compte à rebours !

Le retour de Karim Wade! On a annoncé et annoncé encore son retour. Il n’est jamais revenu, depuis juin 2016 où il a quitté son pays dans des conditions pour le moins nébuleuses. On parle de protocole. Certains en sont certains, d’autres non. Mais, ce qui est sûr, c’est qu’un deal a été noué car dans notre législation sénégalaise, l’exil n’existe pas et les personnes graciées sont automatiquement libérées et leurs écrous levés. Mais, là, personne n’y comprend rien. Et la présence du Procureur de Qatar en a rajouté à la confusion.
Depuis, Karim a certes, parfois, balancé des messages. Mais jamais il n’a été aperçu en publique. Sans doute, une des clauses du fameux protocole. Mais, aujourd’hui, c’est fini. C’est manifestement le compte à rebours. Surtout que le Président Sall a donné des instructions fermes pour que Khalifa Sall et Karim, sans les nommer, recouvrent la plénitude de leurs droits civiques et civils. Un peu comme ce qui se passe en Côte d’Ivoire avec le retour de Gbagbo et celui annoncé de Blé Goudé.

Donc, l’apparition en public de Karim Wade au Qatar, lors du match du Sénégal est de bon augure pour ce fils de Wade et pour sa formation politique dont il est manifestement le leader. Qu’il apparaisse dans un stade en même temps que Macky, en dit long sur les accointances possibles entre les deux hommes et sur le fait qu’ils se soient certainement rencontrés à l’abri des caméras.

Le retour est sans doute, imminent, cette fois-ci. Et le mois de décembre pourrait être le bon moment pour ce projet de loi tant attendu sur l’amnistie des politiques qui ont eu maille à pâtir avec la Justice. En tout état de cause, ce retour est confirmé actuellement par de hauts responsables du parti. Et dans les coulisses de cette formation, il y a une agitation inhabituelle même si l’on met cela sur le compte de renouvellement des instances avec l’installation des sections et des secteurs. Il s’y ajoute d’ailleurs le fait que Karim ne s’est pas contenté d’être présent au stade Al Thumana de Doha, il a pris un bain de foule. Et ça, c’est encore de bon augure. Car, cela montre que c’est le début de la fin. Et qu’entre anciens fils de Wade, les malentendus sont en train d’être dissipés.

En clair, c’est bientôt la fin du Protocole de Qatar. Et vont sans doute commencer les effets des Protocoles de Conakry et de Massalikul Jinane. Eh oui, entre Karim et Macky, le jeu d’échec n’est pas terminé. Il va se prolonger jusqu’en 2024. Au moins… Mais, je ne suis pas obligé de tout vous dire, là, …. !

Assane Samb