L'Actualité en Temps Réel

Saly : Ousmane Sonko interdit de voir ses cinq gardes du corps

Le leader du parti Pastef Les Patriotes, Ousmane Sonko s’est rendu à Saly pour rendre visite à ses cinq gardes du corps interpellés ce jeudi. Mais l’accès lui a été interdit par les gendarmes, a-t-on appris samedi à Rfm. Pour l’heure, la gendarmerie poursuit les auditions suite aux événements sanglants survenus à Tchicky. Selon les gendarmes, seules les avocats des mis en cause et les médecins peuvent les voir. Leur audition est aussi renvoyée jusqu’à lundi. Celle des villageois de Tchicky a démarré.

Victimes et témoins sont convoqués à la Section de Recherches de Mbour pour les besoins de l’enquête, nous dit-on. Oumar Ndione, une des victimes est le premier à être entendu vers 11 heures. Il bénéficie d’un certificat médical de 21 jours et a des blessures au niveau de la tête et de l’arcade sourcilière.

Confirmation

Il confirme ses propos tenus lors de l’enquête préliminaire et indique qu’il est sauvagement tabassé par huit gardes du corps de Ousmane Sonko suite à des discussions houleuses entre eux.

Oumar, lors de son audition a précisé qu’il a même essayé de les échapper et cherché refuge chez un vulgarisateur qui habite à Tchicky.

Lire aussi : Arrestation garde rapprochée de Sonko : Y en a marre dénonce

Version d’un témoin 

Cité par la victime Oumar, Daouda aussi est appelé comme témoin. Mais il dit ne pas savoir le socle de l’incident entre Oumar Ndione et les gardes du corps. Mais il confirme être témoin de l’acharnement de huit d’entre eux sur la victime.

Identification

Daouda dit même identifier le garde du corps de Ousmane Sonko surnommé Limousine. A noter que les auditions se poursuivent pour les habitants de Tchicky.

Birama Thior – Senegal7