L'Actualité en Temps Réel

Scrutin 2024: l’invite de Idrissa Seck à la classe politique

À l’approche du coup d’envoi de la campagne électorale, Idrissa Seck, candidat à la présidence, a adressé un appel solennel à l’ensemble de la classe politique. Le leader du parti Rewmi a plaidé pour la priorité accordée à la paix dans un contexte politique souvent marqué par la polarisation. Idrissa Seck a profité de cette aubaine offerte par la chaine nationale pour aborder certains aspects controversés de son parcours.

 

« Certains m’ont reproché d’avoir rejoint le Président Macky Sall pendant la Covid. Je m’excuse auprès d’eux. Je ne souhaite pas causer de peine, mais si j’avais été aux côtés des casseurs et des meneurs de violence en juin, peut-être parlerions-nous aujourd’hui d’un Sénégal différent », a-t-il déclaré lors de l’enregistrement de sa première déclaration diffusée sur la RTS.

L’appel à la paix et à la responsabilité politique a été au cœur de son discours/

« Celui qui a la charge de construire ne doit pas détruire. C’est pourquoi je lance un appel à tous les leaders, à toute la société, à tous les citoyens pour que nous comprenions, quelle que soit notre divergence, quelle que soit notre diversité, que la priorité absolue est de garantir la paix, la sécurité et la stabilité de notre pays », a-t-il souligné.

Idrissa Seck a également plaidé en faveur d’une concertation préventive.

« La concertation se fera de toutes les façons. La seule question à se poser est de savoir si nous la ferons avant qu’une crise ou une catastrophe ne survienne, ou si nous la ferons après que le pays ait brûlé et que les survivants se mettent autour d’une table. Je prie pour que nous ayons l’intelligence de mener cette concertation, d’apaiser les esprits et d’apaiser les cœurs avant que notre pays ne brûle », a laissé entendre le leader du Rewmi.

 

 

SARA JUPITER  SENEGAL7

Comments are closed.