Ageroute

Sergent chef Yaya Sané : « Le premier corps que j’ait repêché, les crabes le dévoraient… »

Servant à la 11e Compagnie  d’incendie et de secours à la Brigade des sapeurs pompiers de Malick Sy, sergent chef Yaya Sané en a vu de toutes les couleurs lors de leurs interventions en tant que des soldats du feu.

Sur  les colonnes  de l’Observateur, chef Sané explique avoir intégré l’armée en 2012 et, après 4 mois de formation, il est affecté à la Brigade des sapeurs pompiers.

Il a en effet effectué une formation de qualification dite Casis (Certificat d’aptitude au service d’incendie et de sauvetage) pendant 5 mois à Dieuppeul avant d’être affecté à Saint-Louis où il a fait ses débuts.

Ensuite, il a successivement été affecté à Matam, puis à Kaolack comme sous-officier, Tambacounda, Bakel et enfin Dakar où il sert depuis un an. Pour Sa première intervention, c’était au niveau de la brèche de Saint-Louis où des cadavres flottaient   après un chavirement  d’une pirogue  coïncidant avec sa garde.

C’était  la première fois, indique-t-il qu’il découvrait des cadavres. Il constata que les crabes avaient dévoré un cadavre .Ce dernier n’avait ni bouche ni oreilles. Que toutes les parties molles étaient absentes. Dix ans plus tard, se rappelle-t-il,  ces horribles images le hantaient toujours.(…).

Assane SEYE-Senegal7