Sommet de la Cedeao : les délais de transition au Mali, au Burkina Faso et en Guinée au menu

Plus que quelques heures avant de connaître le verdict de la CEDEAO pour ce qui est du Mali, du Burkina Faso et de la Guinée. Les trois pays seront probablement fixés sur leur sort ce dimanche 3 juillet à Accra, la capitale ghanéenne où va se tenir un sommet ordinaire des chefs de la sous région, rapporte Africa24.

La communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest compte de tout son poids peser pour un retour rapide des civils au pouvoir. Une décision qui a du mal à passer dans les trois pays. Le Mali a tout récemment proposé un calendrier qui prévoit des élections en février 2024. Même son de cloche en Guinée et au Burkina Faso ou les militaires proposent une prolongation de leurs transitions allant jusqu’à trois ans. Le bras de fer entre la communauté et les juntes risque de se poursuivre sans qu’il n’ y ait réellement de consensus. Entre temps la présidence de la communauté va voir l’arrivée d’un nouveau chef qui certainement va apporter une dose de nouveauté dans les négociations.

Senegal7