L'Actualité en Temps Réel

Sûreté Urbaine: Les 17 membres du Colidep placés en garde à vue

Les membres du Collectif pour la Libération des Détenus Politiques (Colidep) qui ont été interpellés ce samedi matin lors de leur manifestation avortée ont été placés en garde à vue dans les locaux du commissariat central de Dakar.

« Les 17 membres de COLIDEP (Collectif pour la Libération des Détenus Politiques), interpellés en fin de matinée par un solide cordon policier qui les attendait sur la Place de l’Indépendance, sont actuellement dans les locaux de la Sûreté Urbaine », a écrit Maître Cheikh Koureyssi Ba sur sa page Facebook.
D’après l’avocat, la mesure de garde à vue vient de leur être notifiée pour les délits de participation à une manifestation interdite, trouble à l’ordre public et attroupement sur la voie publique.

Ainsi Yolande Camara et 16 autres :Aliou Gérard Koit FRAPP , Mor Niang RV , Khadim Mbacké Sall, Mamadou Mayoro Ndiaye SNP, Bara Thiam V3D, Sora Diop NDV, Kalidou Baldé, Souleymane Diouf, Ligue des Jeunes Panafricanistes, Beyna Gueye, Amadou Sarang Diallo , Saliou Ndiaye,Ousmane Sarr, Mountakha Dramé,Thierno Mohamed Sall,Mamadou Moussa Barry et Habib Kane vont passer ce week-end en détention sauf changement de dernière minute.

Les 17 manifestants arrêtés sont donc poursuivis pour avoir bravé à l’arrêté préfectoral d’interdiction de la manifestation pacifique qu’ils avaient déclarée à l’autorité en charge de l’ordre public.

« Forts de leur bon droit mais étant en même temps dans l’impossibilité matérielle d’initier tout recours juridictionnel pour avoir reçu hier tardivement la décision préfectorale 336 P/D/DK/Ap, ils ont tenu à marquer par un sit in leur soutien aux compatriotes détenus dans diverses prisons du pays et exiger leur libération », a conclu la robe noire.

Senegal7