Suspension des sanctions contre le Mali : Une bonne nouvelle pour le Sénégal

La Cour de justice de l’Uemoa vient de suspendre les sanctions fortes que les chefs d’État ouest-africains avaient prises contre le Mali le 9 janvier dernier. Une décision qui va sans nul doute donner une bouffée d’oxygène à l’économie sénégalais étouffée pendant plus de 2 mois par ces sanctions qui ont paralysé l’axe Bamako-Dakar. Le Mali injecte 200 milliards de francs CFA par an dans l’économie du Sénégal via le port de Dakar.

L’embargo de la Cédéao contre le Mali a eu un gros impact sur l’économie sénégalaise. En effet, le Mali injecte 200 milliards de francs CFA par an dans l’économie du Sénégal via le port de Dakar. Ce qui a rendu encore les effets plus durs pour le port de Dakar. Car, selon le directeur général du Port autonome de Dakar (PAD), Aboubacar Sadikh Bèye, le PAD enregistre 2 millions 800 milles tonnes de marchandises de transit qui passe par le port de Dakar à destination des pays frontaliers dont le Mali. Sur le plan commercial, c’est 200 milliards de Fcfa par an en termes d’échange entre le Mali et le Sénégal.

Par ailleurs, cette décision qui n’est que « suspensive » est prise à la veille d’un sommet extraordinaire des Chefs d’États de la Cedeao, ce vendredi 25 mars à Accra. Une ordonnance qui met le régime malien en position de force face aux chefs d’État de la Cedeao

A.K.C – Senegal7