Thiat  prévient Macky : Y’en à marre est plus que jamais déterminé à lui faire face 

Pour revenir sur la manifestation non autorisée de la coalition Yewwi Askan Wi, Aliou Sané a souligné qu’ « il est impensable, avec toutes les luttes menées par les citoyens, l’opposition, la société civile et les mouvements citoyens, qu’on se batte en 2022 pour pouvoir exercer un droit constitutionnel, celui de manifester pacifiquement.

D’autant que le 8 juin passé, la coalition YAW a tenu une manifestation sans aucun trouble. C’est pourquoi, tout Sénégalais qui croit à la démocratie doit dénoncer le fait qu’on refuse à YAW ce droit de manifester.

Selon lui, « le Sénégal est la risée du monde, alors que notre démocratie était louée partout dans le monde. Aujourd’hui, des députés et des maires sont arrêtés de manière arbitraire Guy Maruis Sagna a été arrêté alors qu’il était venu apporter à mander des manifestants arrêtés la veille.(…).

Pour sa part, Thiat a soutenu que « Macky Sall devrait se rappeler de son attitude en 2011 lorsqu’il appelait les Sénégalais à manifester. Abdoulaye Wade avait au moins la grandeur de lâcher du lest.
Mais aujourd’hui, c’est Macky Sall qui assigne à résidence des opposants et empêche des citoyens d’exercer un droit constitutionnel. Mais, a-t-il prévenu, « qu’il sache une chose, y’en à marre est plus que jamais déterminé à lui faire face » ,rapporte Vox Pöpuli.
Assane SEYE-Senegal7