L'Actualité en Temps Réel
xbet bannière

Tottenham Hotspur Sidath Sarr « Pape Matar Sarr n’a pas encore montré sa vraie valeur »

Premierbet

Pape Matar Sarr se révèle et s’impose de plus en plus à Tottenham Hotspur. Le milieu sénégalais a déjà battu son propre record en Premier League cette saison. Ce résultat réjouit le père du joueur qui reste persuader que son fils a encore beaucoup à prouver.

Sidath Sarr, le père de Pape Matar, a récemment été interrogé sur la progression et les performances de son fils. Pape Matar Sarr a rejoint Tottenham Hotspur en juin 2022. Le milieu de terrain sénégalais, qui est arrivé du FC Metz, a pu s’adapter progressivement au jeu de la Premier League après des débuts difficiles.

Sidath Sarr fier des résultats de son Pape Matar Sarr cette saison en Premier League

Pape Matar Sarr a été très peu sollicité et vu pendant la fonction du coach Antonio Conte. Il a disputé 11 matchs la saison dernière en Premier League, dont seulement 2 titularisations. Annoncé sur le départ l’été dernier, le joueur de 21 ans a réussi à convaincre Ange Postecoglou, nommé le 06 juin 2023 sur le banc des Spurs. Le coach australien n’a pas tardé à apprécier le talent du Sénégalais et lui accorder toute sa confiance. Le champion d’Afrique a saisi l’occasion et enchaine de belles performances cette saison. Pape Matar Sarr compte actuellement 3 buts et 2 passes décisives en 22 matchs en Premier League (18 titularisations).

« Je l’encourage, le félicite, tout en continuant à prier pour lui, car ce n’était pas facile quand il a quitté Metz pour Tottenham. En tant que parent et ancien sportif, je lui prodigue des conseils, et maintenant, nous pouvons voir la saison qu’il est en train de réaliser », a déclaré Sidath Sarr au micro de Wiwsport.

« Il se peut que la patience dont il a fait preuve l’année dernière ait contribué à le placer là où il est aujourd’hui. De plus, il bénéficie de la confiance de son nouvel entraîneur. Je me dis que Pape n’a pas encore montré sa vraie valeur, il lui reste une bonne marge de progression, et Dieu a fait qu’il est sur une bonne voie. Donc, je lui conseille de ne pas trop se presser. Le football est difficile, et heureusement, il n’a pas brûlé les étapes. Il est passé par les équipes jeunes, puis par l’équipe première du Sénégal. On lui demande juste de ne pas trop se précipiter », a conclu Sidath Sarr.
SÉNÉGAL 7

Comments are closed.