Ageroute

Trafic de passeports diplomatiques : Diadie Condé visé par deux nouvelles plaintes

C’est Libération qui donne la nouvelle dans sa livraison de ce lundi. Selon le journal, deux nouvelles plaintes ont été déposées à la Division des investigations criminelles (Dic) contre El hadji Diadie Condé, cerveau du trafic présumé de passeports diplomatiques qui implique deux députés, membres de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), dirigé par le président Macky Sall.

Les victimes présumées passent de 4 à 6, dans l’affaire du trafic présumé de passeports diplomatiques qui éclabousse (aussi) l’Assemblée nationale du Sénégal. Libération rapporte que les deux dernières plaignantes ont expliqué dans leurs plaintes qu’El hadji Diadie Condé leur avait dit comme pour les autres victimes présumées, qu’il travaillait avec les députés en cause et le président du Conseil départemental de Saraya, Sadio Dansokho. La première avait déjà versé un acompte d’1,5 millions F CFA alors que la seconde avait remis à Condé un montant global de 3,5 millions F CFA.

Poursuivi pour « association de malfaiteurs, escroquerie, blanchiment de capitaux, faux et usage de faux sur des documents administratifs et faux en écritures publiques authentifiées », El hadji Diadie Condé a été placé sous mandat de dépôt le 13 septembre dernier. Il devrait être extrait ce mercredi, par la Brigade des affaires générales (Bag) de la Dic à qui deux plaintes ont été imputés, pour être interrogé dans le fond par le juge du deuxième cabinet, rapporte la même source.

A.K.C – Senegal7