Accueil Actualités Un pauvre nommé Wade

Un pauvre nommé Wade

Me El Hadj Amadou Sall est formel : Me Wade aurait des ennuis financiers qui l’empêchent de terminer les travaux de sa maison du Point E. C’est pourquoi il a logé depuis son retour au Sénégal à l’hôtel Terrou bi.

Ce n’est que récemment que Me Wade a posé ses valises à l’hôtel Lagon 2, officiellement pour plus de tranquillité. On ne peut manquer de noter que la pauvreté a un sens différent en fonction du statut social de l’intéressé. Wade est donc dans la dèche même s’il a pu profiter depuis son retour aux douceurs d’une suite du Terrou bi où le prix le plus bas pour une chambre double, indigne de son rang, est de 195.000 FCfa la nuitée.L’ordre de prix est presque le même au Lagon 2 où le couple Wade occupe une suite. Pôôôvre Wade ! Me Sall est, sans doute, un avocat habile ? Mais sa plaidoirie sur le subit appauvrissement de Me Wade passera difficilement devant le grand jury du peuple sénégalais,rapporte Dakarmatin.Avec une indemnité mensuelle de cinq millions de FCfa, une indemnité compensatrice de logement d’un montant mensuel net de 4,5 millions FCfa, une prise en charge à hauteur de 40 millions FCfa par an pour le coût des billets d’avions, et des amis généreux disséminés dans le monde, il y a de bien pires manières de se retrouver dans la dèche.

Assane SEYE-Senegal7