L'Actualité en Temps Réel

(03 Photos) : #Dotouma noppi : Thiouthe Diop et les victimes d’abus passent à la vitesse supérieure…

0

Après avoir fait des révélations sur Dj Edouardo, Thiouthe Diop et les victimes d’abus ont décidé de passer à la vitesse supérieure pour dénoncer les nombreux cas. Terrifiées et bouleversées, elles prennent leur courage à deux mains et décident de tout divulguer à travers une nouvelle plateforme intitulée « Dotouma Noppi ». Avec la création d’un nouvel hashtag, elles mènent déjà leur combat sur les réseaux sociaux.

#Dotoumanoppi : Thiouthe Diop et les victimes d’abus passent à la vitesse supérieure

Pour sortir de la honte, mettre des mots sur ses souffrances, se sentir enfin reconnue comme victime et se rapprocher d’autres qui nous comprennent, pour faire un premier pas sur le chemin de la reconstruction… Parler des violences $*xu*lles subies dans l’enfance est essentiel, même si cela s’avère souvent difficile ou si cela peut faire peur. Afin de libérer la parole des victimes de violences $*xu*lles.

Après l’émergence des hashtags #balancetonporc et #metoo, de nombreuses femmes se sont vu reprocher de ne pas porter plainte après avoir subi des vi*lences s*xu*lles. Elles ont pourtant de bonnes raisons de ne pas le faire, entre les menaces de l’agresseur, le peu de crédit que l’on accorde à leur récit, la longueur et le coût des procédures ou encore l’impunité dont bénéficient les agresseurs accusés. 81 % des victimes de vi*lences s*xu*lles ayant porté plainte éprouvent le sentiment de ne pas avoir été reconnues par la Justice. Et elles sont parfois si maltraitées qu’elles regrettent d’avoir parlé.

Cette plateforme été crée pour dénoncer de façon sécurisée et anonyme leur souffrance.

Djily Mbayang Mbaye

laissez un commentaire