Accueil Actualités Affaire Aliou Sall : Kassé casse tout !

Affaire Aliou Sall : Kassé casse tout !

«Du Radiakhe », c’est ce qu’on tenté de dire du ministre conseiller en charge de la communication de la présidence de la République, El Hadji Hamidou Kassé. Ainsi, en tant que« communicant », probablement, il croyait si bien faire mais il serait tombé bas, selon certains membres de leur régime. La goutte d’eau de trop dans un contexte tout aussi chargé sur le frère du président de la République, Kassé a tout cassé en  confirmant la levée des fonds des 250.000 dollars et leur versement à Agritrans à titre de paiement d’une mission de consultance dans le secteur agricole. Ce qu’Aliou Sall a vite fait de démentir.

Les revers de la communication peuvent parfois causer de graves dommages surtout dans un contexte tout aussi chargé où le frère du Président de la République  est accusé de pots de vin par la chaîne anglaise BBC. Cerise sur le gâteau, sur le plateau de TV5, El Hadji Hamidou kassé a tout  cassé en déclarant à la face du monde que  les 250.000 dollars de taxe révélés par le reportage de la BBC ont été versés à Agritrans à titre de paiement d’une mission de consultance dans le secteur agricole. Une déclaration incendiaire que le frère du président Sall, Aliou Sall a vite fait de démentir. Du coup, les Sénégalais tétanisés par une telle cacophonie de l’Etat au plus haut niveau relativement au pétrole, se posent d’inépuisables questions sur la gestion des contrats pétroliers et le semblant de transparence affiché par les autorités du pays. Kassé a-t-il des informations fiables que ne détient pas Aliou Sall ? La levée des fonds des 250.000 dollars n’est-elle pas une seconde fois confirmée par un proche du Chef de l’Etat ? Aliou Sall a-t-il peur de tomber sur les travers de Dame Justice ? Autant de questions légitimes accablent l’arrière-boutique des Sénégalais qui ne peuvent plus croire à ce qu’on leur rabâche sur leur pétrole. Du coup, les goorgorlous souffrent de leurs conditions  d’existence peu enviables pendant que des joint-ventures se sucrent gracieusement sur un pétrole de la teranga qui n’est qu’en phase d’exploration. En tous les cas, le mal est encore fait car Kassé a tout cassé. Diantre !

Assane SEYE-Senegal7