Accueil Actualités Politique de l’invective : Abdou Mbacké Bara Dolly, Diouf Sarr, Decroix ont...

Politique de l’invective : Abdou Mbacké Bara Dolly, Diouf Sarr, Decroix ont fait le buzz de Sonko

Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly de Bok Gis Gis, Abdoulaye Diouf Sarr de l’Apr et Mamadou Diop Decroix, ont tiré à boulets rouges sue Ousmane SonKo après sa sortie au vitriol contre le dialogue national et contre l’opposition qui y a pris part. en effet, ces invectives n’ont fait que le buzz d’Ousmane Sonko, vu par l’opinion comme le véritable opposant au pouvoir en place.
Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly tire sur Sonko

Député et membre du Front de résistance nationale (Frn),Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, est très en colère contre Ousmane Sonko qui a qualifié de «traîtres» les opposants qui ont pris part au dialogue national.

Depuis Touba où il assistait à la commémoration du Magal dédié à la fille cadette de Serigne Touba, le député Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly a cogné sans retenue, son collègue, le leader du Pastef, Ousmane Sonko.

«J’ai entendu les propos erronés d’Ousmane Sonko. Il est libre de s’abstenir, mais il n’a pas le droit de nous accuser de trahison ou de complot avec le chef de l’État. Sonko est très «impoli» et il doit présenter des excuses publiques », a-t-il martelé, dans Source A.

Le Coordonnateur de Bok Gis Gis à Mbacké d’ajouter : «je suis plus hostile au régime en place, mais je me suis rangé à la volonté du peuple».

…Diouf Sarr prend le combat à son compte

La politique de l’invective comme mode, Abdoulaye Diouf Sarr ne digère pas Ousmane Sonko, leader de Pastef qu’il qualifie d’épiphénomène.

Les récents commentaires acerbes, critiques et propos du leader de Pastef qui ont suivi le lancement du dialogue national, la semaine dernière, ont fait réagir le Coordinateur de la convention des cadres républicains. Abdoulaye Diouf Sarr a porté la réplique à Ousmane Sonko à travers un entretien accordé à Dakaractu.

«Ousmane Sonko est habitué à ce genre de déclaration. Il est né par le buzz et veut quand même rester en existence politique par le buzz. Oui ! par le buzz et par des déclarations toutes invraisemblables. Ses stratégies politiques-là, les Sénégalais commencent à comprendre que cela relève de l’enfantillage politique tout simplement. Je vous ai dit, tout de suite, la raison fondamentale Sonko est encore dans une bulle d’enfant», a-t-il clamé.

Decroix entre dans la danse et mouille Sonko…

Ousmane Sonko est perçu comme celui qui empêche de tourner en rond soit du côté du pouvoir, soit de celui de l’opposition. Après sa sortie fustigeant la participation d’une frange de l’opposition au dialogue national, les répliques viennent également de l’opposition.

«Pastef avait pourtant proposé cinq personnalités pour la présidence du Dialogue national », révèle Decroix dans « Source A », invitant les membres du FRN à s’unir pour le futur.Toutefois, Decroix propose que cet incident soit clos et que tous les membres du Frn se donnent la main, pour pouvoir mener, ensemble, les combats futurs.
senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici