Accueil Actualités Remaniement ministériel en vue : Les ministres dorment-ils d’un sommeil du...

Remaniement ministériel en vue : Les ministres dorment-ils d’un sommeil du juste ?

Par ces temps qui courent, nul  doute que la plupart de nos ministres ont complètement perdu le sommeil. Pour cause, depuis qu’un nouveau gouvernement est annoncé, la crainte de perdre leur moelleux fauteuil hante bien des ministres. A juste raison d’ailleurs car, soit on est reconduit ou alors on débarrasse le plancher. Et cette « magie » si poignante appartient doctement au Chef de l’Exécutif.

N’est pas ministre qui veut. Cet adage, ceux qui ont eu le privilège de bénéficier ou qui continuent de bénéficier  de ce strapontin si moelleux savent de quoi l’on parle. Les privilèges  ne manquent surtout pas. L’on perçoit des millions de francs, l’on égrène un parc automobile bien garni. Le compte bancaire est bourré, avec en appoint un passeport diplomatique qui vous ouvre les portes du monde. L’on voyage beaucoup en fonction de ses prérogatives régaliennes. On se fait appeler : Monsieur le Ministre. Un titre prestigieux. L’on bénéficie de la proximité du Chef de l’Etat. En un mot, l’on est balèze à tout point de vue. Ainsi, avec un remaniement ministériel en vue, rien qu’à l’idée d’y penser, l’on peut s’écrouler sur place. Que tout cet espoir grandiose nourri peut d’une munite à l’autre basculer comme un château de cartes. Voilà pourquoi le Chef de l’Etat Macky a installé la psychose dans toute la sphère gouvernementale. Il est évident que l’imminence d’un nouvel attelage gouvernemental empêche inéluctablement à bien des ministres d’avoir le sommeil du juste. Il n’y a même pas à s’y méprendre. Certains ministres n’arrivent plus à dormir. Et tant que la liste du nouveau  gouvernement n’est pas publiée, ce sera toujours l’enfer pour ces « élus » de la République. Mais ce qui est cocasse dans tout cela, c’est que dès qu’un ministre est démis de ses fonctions, ce sont les cris et hurlement de sa famille qui renseigne le public de ce qui s’est passé. Et c’est au Sénégal que se passent  de pareilles choses !

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici