Prétendu complot à l’Apr : Amadou Bâ et Mimi Touré, «têtes de turc»

0

Au sein du parti présidentiel, Amadou Ba, actuel ministre des Affaires Étrangères et Mimi Touré, Présidente du CESE sont les deux personnalités qui émergent du lot. C’est-à-dire qui peuvent briller de mille feux après 2024.

Cependant, elles sont vues comme des «têtes de turc». Dans un sens plus figuré, cette « tête de Turc » est la personne dont on se moque, en général méchamment.

Effectivement, elles sont indexées à tort ou a raison de vouloir comploter contre leur mentor de chef de l’Etat, Macky Sall. Comme en atteste la dernière sortie de Bara Ndiaye, responsable politique de l’Apr, maire de Méouane sur ce soi-disant complot contre Macky Sall.

«Il y’a une semaine, j’ai véhément dénoncé à Rfm matin (émission matinale sur la Radio Futurs Médias) les agissements de hauts responsables de notre formation, l’Alliance Pour la République, consistant à tisser des réseaux internes et ce, dans la logique de leur agenda personnel. Après cette sortie, de jeunes responsables se réclamant de Amadou Ba et d’Aminata Toure et des mouvements qu’ils ont tissés ou entretenus au sein du parti se sont déchaînés, comme une meute, sur ma personne, allant jusqu’à me traiter de « sinistre créature, alors que je n’ai cité personne», a déclaré Bara Ndiaye.

A l’en croire, «ces réactions violentes de vos réseaux de soutien contre ma personne confortent les soupçons de ceux qui vous accusent d’être en train de miner l’Apr par la mise en place de structures parallèles. Fort de ce qui précède, je ne puis m’empêcher de vous poser quelques questions : Pourquoi cette mobilisation spontanée de ces mêmes réseaux alors que personne jusqu’ici ne vous a formellement nommé ? Seriez-vous ces détenteurs d’agendas cachés pour que vos entourages respectifs s’approprient de mes interpellations ? Pourriez-vous rassurer les militantes et militants de l’Alliance Pour la République que vous n’êtes pas en train de les détourner » ?

Autant de questions qui montrent une fois de plus que le mal est profond à l’Arp.

Et ce qui est plus comique dans ce prétendu complot, des responsables, proches du chef de l’Etat, estampillés faucons du Palais, n’osant pas faire face à Amadou Bâ et à Mimi Touré, sont accusés d’utiliser la clique de Bara Ndiaye pour prétendre percer le mystère. Ce, devant le silence de marbre que leur imposent les deux personnalités récriminées.

Pis, selon les sources de Senegal7, les moindres gestes politiques de ces deux responsables : Amadou Ba et Mimi Touré sont surveillés comme de l’huile sur le feu dans leurs bases politiques respectives. Au point qu’ils se méfient d’ailleurs, de poser tout acte allant dans le cadre de la massification de l’Apr.
Senegal7

Leave a comment