Accueil Education 22 milliards de dette de l’Etat aux universités privées : 30.000...

22 milliards de dette de l’Etat aux universités privées : 30.000 étudiants déversés dans la rue

Plus de 70 universités privées croulent sous le faix de la dette intérieure de 16 milliards de nos pauvres francs que l’Etat du Sénégal leur doit et qu’il peine à leur concéder. La Fepes a annoncé que dès lundi 12 février 2018 si rien n’est fait par les autorités, près de 30.000 étudiants vont occuper les rues.

« Nous sommes obligés d’arrêter les enseignements. Car nous n’avons plus les moyens de continuer et de payer nos enseignants. Toutes nos ressources sont épuisées. Nous sommes trop endettés et nous n’avons plus de crédibilité auprès des banques».C’est par ces mots que le président de la Fédération des établissements privés d’enseignement supérieur (Feses), Mamadou Diop, joint hier par téléphone, a tenté de justifier la décision de l’organisation. Les écoles privées membres de la fédération ont, en effet, envoyé un communiqué pour dire qu’elles vont mettre   dans la rue tous les étudiants que l’Etat leur avait affectés. La décision sera effective «  à compter de ce lundi 12 février 2017 à 8h, et ce jusqu’à nouvel ordre ».Près de 30.000 étudiants repartis dans 71 établissements sont concernés, d’après Daour Diop, le secrétaire général de l’organisation. En effet selon la Fepes, près de 40.000 ont été orientés depuis lors, compte  non tenu de la cohorte de bacheliers de l’année scolaire 2016-2017.Pour 2017-2018, l’Etat prévoit d’y envoyer 11000 étudiants, selon la Fepes. A l’heure où leurs grands frères sont éconduits, inutile de dire à ces 11000 bacheliers qu’ils ne sont guère les bienvenus.

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici