Accueil Education Grèves cycliques : Chaque année scolaire perdue coûte 500 milliards FCFA...

Grèves cycliques : Chaque année scolaire perdue coûte 500 milliards FCFA au peuple

D’aucuns croient dur comme fer que les grèves et autres remous dans le système éducatif n’impactent pas sur nos finances publics. Pourtant c’est bien le cas. En effet, 500 milliards de perdu est noté durant chaque année, à cause des perturbations du système éducatif.

Les tribulations notées dans le  système éducatif national coûtent cher, très cher à l’Etat. C’est l’avis de  Mame Ibra Bâ, Inspecteur de l’éducation nationale qui indique  que chaque année scolaire perdue coûte 500 milliards de francs Cfa au peuple sénégalais. Un montant qui correspond, d’après lui, aux budgets des ministères en charge de l’Education nationale. « Le budget de l’éducation nationale tourne autour de 480 à 500 milliards, donc une année blanche c’est un investissement de 500 milliards perdu. Et on a vu à travers des rapports que deux à trois mois de grève pendant quatre ans, c’est une année scolaire perdue », renseigne-t-il. Ce dernier qui s’exprimait lors d’un séminaire du Réseau des enseignants de l’Apr, estime que le cumul des grèves équivaut à une année scolaire perdue. Ce qui a impacté négativement sur le développement économique du pays. Car d’après lui, l’éducation est un enjeu de développement. Il indique que les pays les plus développés sont ceux qui ont un système éducatif performant.

Senegal7.com