L'Actualité en Temps Réel

2MB, le code du Budget !

Mamadou Moustapha Bâ (2MB) tient désormais les cordons de la bourse ! Nommé ministre des Finances et du Budget en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo, ce professionnel aguerri a gravi les échelons qui l’ont mené aujourd’hui au Gouvernement. Son nom avait même été cité parmi les favoris au poste de Premier ministre.

En passant le témoin à son successeur, Abdoulaye Daouda Diallo a salué le choix du Chef de l’état qui a confié « la grande maison des finances » à quelqu’un qui en connait les coins et les recoins. Mamadou Moustapha Bâ a, en effet, fait trente (30) ans dans cette demeure où est confectionnée le Budget national. Blanchi sous le harnais, le nouveau ministre des Finances et du Budget arrive dans un contexte difficile marqué par une conjoncture peu favorable. Le Président de la République a donc pensé et repensé avant de confier ce poste clé à cet homme du sérail. Un des concepteurs du Plan Sénégal émergent (PSE) et défenseur infatigable de la politique économique de Macky Sall, Bosquier, comme l’appelle ses intimes, a la lourde tâche de tenir la barre dans un contexte marqué par les secousses souvent externes qui font frémir nos comptes et sèment la panique dans les ménages en proie à la flambée des prix. Son parcours plaide en sa faveur.

Diplômé de l’Ecole Nationale d’Economie Appliquée de Dakar en 1991 et titulaire d’un diplôme de Politique de Développement et d’un Master en Gestion et Administration Publique à l’Institut de Politique et de Gestion du Développement de l’Université d’Anvers, où il est sorti major de sa promotion, Mamadou Moustapha Bâ fut chef du bureau primaire de la Direction de la Coopération Économique et Financière (DCEF) puis directeur de la Coopération Économique et Financière. En 2014, il est nommé à la tête de la Direction générale des Finances. Poste qu’il occupera jusqu’à son entrée dans le gouvernement. Orateur hors pair, la politique du Président de la République s’est trouvée un farouche défenseur.

M. TINE-Senegal7