Accueil Actualités Affaire Locafrique : Amadou Ba échoue de nouveau à faire emprisonner sa...

Affaire Locafrique : Amadou Ba échoue de nouveau à faire emprisonner sa femme et ses quatre enfants

Amadou Ba, connu à la tête de Carrefour Automobiles, est ce plus que sexagénaire qui cherche depuis des années, à la faveur de son remariage, à faire emprisonner sa femme historique, avec qui il a tout bâti, et leurs quatre enfants.

Ce 1er décembre 2020, le sieur Ba a vu son énième appel rejeté par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar qui clôt provisoirement une procédure violente à l’origine d’un drame familial rare en son genre sous nos tropiques.

Par 3 ordonnances rendues le 29 septembre 2020, le Doyen des juges d’instruction avait prononcé des non-lieux en faveur de Oumy Gueye, de son fils Khadim Ba, et des trois frère et sœurs de ce dernier.

Par arrêt rendu le 10 novembre 2020, la Chambre d’accusation a confirmé les 3 ordonnances de non-lieu suite à l’appel interjeté par Amadou Ba.

Puis, par ordonnance du 14 octobre, le Doyen des juges a ordonné la mainlevée de toutes les mesures provisoires prises par arrêt 194 du 25 juillet contre Oumy Gueye et ses quatre enfants.

C’est cette ordonnance qui a été confirmée ce 1er décembre par la Chambre d’accusation à travers un arrêt qui juge irrecevable l’appel interjeté par Amadou Ba.

Nouveau revers donc pour ce père de famille qui, pour s’accaparer des entreprises familiales Carrefour Automobiles et Locafrique, a multiplié les procédures visant à faire condamner au pénal sa progéniture. Jusqu’ici sans succès,relate léral.net.

Gageons que ce nouvel échec va convaincre Amadou Ba de tirer un trait sur cette tragédie familiale qui a fini de laminer ce qui lui restait de crédit moral.

Il a certes des ardoises dans plusieurs banques qui sont en train de saisir ses biens. Il a également perdu tous ses partenaires (BMW, Jeep entre autres) dans le cadre de son activité de concessionnaire automobile.

Mais, au lieu de saisir la main tendue de son fils aîné, Khadim Ba, qui lui a proposé de le tirer de cette mauvaise passe, Amadou Ba a préféré prendre l’impasse de l’acharnement judiciaire contre sa famille historique. Jusqu’à quand ?

Attestation d’arrêt rendu du 1er décembre 2020

 

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici