L'Actualité en Temps Réel

3e mandat de Macky : Me Oumar Youm  persiste et signe n’avoir jamais tenu  de tels propos

Hier lundi,la plupart des médias de la place ont fait état de la sortie du Maire de Thiadiaye que l’on aurait prêté  des propos selon lesquels ,le Président Macky Sall serait à son dernier mandat. Ce qui est archi-faux soutient  avec véhémence le concerné. Pour Abdou Khadre bouclier et défenseur invétéré de l’ancien directeur de cabinet du Chef de l’Etat, on cherche à nuire   Me Omar Youm pour des raisons éminemment politiques.

Voici  extenso, les propos que Me Youm a tenus  lors de  leur rencontre pour accorder les violons  au sein de Benno Bokk Yaakar à Mbour en perspectives des prochaines élections législatives. « Ça peut être la dernière législature du président. On ne sait jamais ce que demain sera fait. Ce qu’on sait c’est que c’est une législature qui va se réaliser en cours du deuxième mandat du président Macky Sall. On aura deux ans encore pour permettre au Président d’avoir une majorité à l’assemblée nationale. C’est important de ne pas mettre les charrues avant les bœufs et de ne pas neutraliser l’action gouvernementale qui est en train d’être fait. L’enjeu de ces élections c’est de confirmer ce qui a été fait et décidé par le peuple sénégalais. Le peuple ne peut pas être incohérent. Le peuple ne peut pas élire un président en 2019 en cours de mandat lui donner une majorité qui va constituer une entrave dans la mise en œuvre des politiques publiques.

L’histoire nous dira qui va être candidat et qui va être président en 2024. Y a que les personnes comme le président ou d’autres qui peuvent déclarer leur candidature mais nous, on n’est pas en cette phase là. Ce qu’on dit est qu’il restera deux ans après les législatives pour nous permettre d’avoir une majorité et ça le président le demande, le régime le demande. Mais aussi c’est un problème de cohérence politique on ne peut pas avoir un exécutif qui est là qui a été élu récemment en 2019 et avoir une assemblée nationale qui ne peut pas coopérer avec ce pouvoir législatif, ce pouvoir exécutif. Ca va être vraiment inconciliable. »

Par ailleurs, un proche et bouclier du maire de Thiadiaye,Abdou Khadre de préciser que l’enjeu est éminemment politique car le fait de prêter de tels propos nuls et non avenus à son mentor a été sciemment diligenté pour de facto   le mettre en mal avec le Chef de l’Etat. Selon lui, les détracteurs de Me Youm tapis dans l’ombre de la majorité présidentielle craignent que le maire de Thiadiaye ne soit promis avec surtout la nomination du prochain PM. Ainsi, pour l’empêcher de  tourner en rond, la stratégie a été de lui prêter des propos de manière à le mettre en mal avec le Chef de l’Etat. Ce qui ne passera pas, martèle-t-il, car Me Youm est à mille lieux de tenir de tels propos inventés de toutes pièces par ses détracteurs par le biais certains médias de la place.

Assane SEYE-Senegal7