Accueil Actualités 3e mandat : les théoriciens sortent du «Macky»

3e mandat : les théoriciens sortent du «Macky»

théoriciens

Aymérou Gningue, Mbaye Ndiaye, Boune Abdallah Dionne, Seydina Fall alias Bougazelli sont les théoriciens d’un 3e mandat de Macky Sall en 2024. Tous sont sortis du «Macky» pour réagir.

  Ce débat sur le 3e mandat a refait surface au Sénégal. Cette fois, c’est le président du groupe parlementaire de la majorité (Bennon Bokk Yakaar) qui a abordé le sujet.

Dans l’émission Grand Jury dimanche sur la Radio futurs médias (RFM), Aymérou Gningue est revenu sur cette question qui a déjà coûté la tête à certains responsables du parti au pouvoir.

Seulement, le parlementaire a, durant cette sortie, soutenu que, juridiquement, Macky Sall peut se représenter en 2024 pour la troisième fois.

Les premiers responsables du parti au pouvoir à relancer le débat sur le troisième mandat au Sénégal sont l’ancien Premier ministre Boune Abdallah Dionne et Mbaye Ndiaye, ancien ministre  de l’Intérieur, dès févier 2019.

Si le premier cité, est allé plus loin en appelant à « supprimer la limitation des mandats présidentiels au Sénégal », le second et actuel ministre d’Etat (sans portefeuille), a affirmé clairement que Macky Sall a le droit de se représenter en 2024, puisque selon lui, il en est qu’à son premier mandat, d’après la révision constitutionnelle de 2016.

Il s’y ajoute la déclaration du député démissionnaire de la mouvance présidentielle, Seydina Fall alias Bougazelli. Ce proche collaborateur du chef de l’Etat,  poussé à la démission, car trempé dans une affaire de trafic de faux billets de banque, avait fait cette révélation explosive en octobre 2019.

« Juridiquement, le président de la République a droit à trois mandats. Raison pour laquelle, affirme-t-il, Macky Sall va briguer un troisième mandat, parce que c’est une demande sociale.

L’Apr et la grande coalition Bby, qui n’auront pas de candidats en 2024, vont mettre la main à la patte pour épauler le Président Sall dans ce nouveau défi. Macky Sall sera notre candidat et on va battre à plate couture l’opposition.

Que l’on soit clair, juridiquement, il a le droit de demander un troisième mandat, et il le fera. (…) L’opposition est dans son rôle de pérorer, laissons-la avec son jeu favori. Macky Sall lui surfe sur le réel », avait lancé l’ex-député.

 Mamadou Diouf et Me Boucounta Diallo

 Le professeur d’histoire à l’Université de Columbia (États-Unis), Mamadou Diouf, invité de l’émission Objection de ce dimanche sur Sud Fm, met en garde le président Macky Sall sur les conséquences d’un troisième mandat dans ce contexte d’instabilité sous-régionale.

« Si le président Macky Sall décide de se présenter pour un troisième mandat, la région ouest-africaine va exploser. Ça c’est évident. Ça va être une explosion terrible », prévient le Pr Diouf qui estime que ce serait une crise de trop dans une région déjà très instable aussi bien sur le plan politico-institutionnel que sur le plan économique.

Acteur majeur de la chute du président Abdoulaye Wade en 2012, Me Boucounta Diallo pense que si le chef de l’Etat est dans l’obligation de se taire pour ne pas animer et susciter des vocations immédiates, tel n’est pas le cas pour les intellectuels de ce pays.

« Les cadres de ce pays doivent s’exprimer sans ambages. Et ce que je n’ai pas permis à mon ami Alpha Condé dont je suis l’avocat de surcroît, je ne le permettrai pas à qui que ce soit.

Ce que je n’ai même pas permis au président Senghor, et lorsque je me suis battu avec le M23 pour empêcher l’autre mandat de trop du pouvoir libéral, ce n’est pas pour rien», conclut-il non sans indiquer que le débat juridique sur le 3e mandat n’a même pas sa raison d’être.

L’avocat soutient que la régularité et la légitimité n’entraînent pas la licéité. «La délibération sur les 225 ha accordées à Babacar Ngom est frappée d’illégalité et la commune a outrepassé ses compétences. On ne doit pas devenir milliardaire sur un simple décret du président de la République», se désole l’ancien président de l’Organisation Nationale des Droits de l’Homme du Sénégal (Ondh).

Pape Alassane Mboup-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici