4 enfants fictifs d’un député reçoivent des passeports diplomatiques

La spirale de découvertes ne s’arrête pas en ce qui concerne les députés faussaires, Mamadou Sall et Boubacar Biaye. Le premier nommé a réussi la prouesse d’en fournir quatre « passeports diplomatiques » à ses fils fantômes, rapporte Libération.

Présentés comme les enfants de la femme de El Hadji Mamadou Sall, Oumar Sall, Moussa Antoine Sall; Aïssatou Sall et Sady Wagué, qui ont eu le précieux sésame depuis 2018, n’ont aucune existence légale.

D’ailleurs, Sady Wagué a le même âge que son « fils » Oumar Sall et a deux ans de plus que sa « fille » Aïssatou.

Les bénéficiaires de ces passeports diplomatiques n’ont ni carte d’identité nationale ni passeport ordinaire, des documents pourtant requis pour la délivrance d’un passeport diplomatique.

« Il est impossible de dire sur la base de quels documents les passeports diplomatiques ont été confectionnés », tranche la Dic qui révèle que les documents en cause ont été authentifiés par les Affaires Etrangères.

La pépite: en « bon papa », le député El Hadji Mamadou Sall a signé des « autorisations » parentales pour ses faux enfants, vrais candidats au voyage.

A.K.C – Senegal7