Vidéo fuitée de Bougazelli : L’enquête confiée à la Gendarmerie fait des émules

Bien que  certains de ses éléments soient épinglés dans la vidéo fuitée de l’ex-député, Seydina Boughazelli, c’est la Gendarmerie himself  à qui est confiée l’enquête. Le Colonel Cheikh Sarr, Commandant de la gendarmerie de la Légion Centre Ouest basé à Thiès diligente  l’enquête.

Selon les investigations menées par Senegal7,un grand malaise secoue cependant la Maréchaussée. Pour cause,des officiers supérieurs de la gendarmerie auraient laissé entendre que leurs éléments n’auraient rien à se reprocher dans  le cadre de cette affaire.

Ils expliquent que c’est pour bien faire leur travail qu’ils ont décidé de filmer Bougazelli alors que celui-ci tentait de les corrompre.

Ils dénoncent et redoutent une fragilisation de leur corps alors qu’ils voulaient des preuves de l’impossibilité de les corrompre. La vidéo fuitée de Bougazelli fait partie de quatre vidéos dont disposent les enquêteurs de la Section de Recherches.

En filmant Bougazelli, les gendarmes ont voulu bétonner leur dossier. Et, en déférant Boughazelli, ces derniers ont remis 18 scellés au parquet, dont une clé Usb.

Pourquoi ne pas voir du côté du parquet, s’interrogent ces officiers sous anonymat, confie notre source. De toute évidence, plusieurs zones d’ombre entourent cette affaire qui semble déterré par l’affaire Kilifeu et Simon.

Assane SEYE-Senegal7