Accueil Actualités 428.000 sénégalais en insécurité alimentaire

428.000 sénégalais en insécurité alimentaire

famine
famine
Avant la prochaine récolte, 428.000 Sénégalais risquent d’avoir des problèmes de survis. Le chiffre est du ministre conseiller et porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye. Hier, en annonçant que le gouvernement prendra les dispositions nécessaires pour venir en aide à ces nécessiteux, il a fait état des zones concernées, évaluées à 6 départements.
Le Sénégal n’est pas dans une situation de famine a tenu d’emblée, à préciser le ministre conseiller et porte-parole du gouvernement. Cependant, dira Seydou Gueye, 428.000 personnes sont en insécurité alimentaire. Il a en fait l’annonce hier, mardi 9 mai au sortir de la réunion tenue aux services annexes de la primature.

S’adressant à la presse après cette rencontre présidée par le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, Seydou Gueye, annonce que ces personnes en insécurité alimentaire sont recensées dans les départements de Bambey, Malem Hodar, Matam, Kanel, Goudiry et Tambacounda. 42.000 ménages sont concernés en raison de 10 membres par ménage. Selon toujours le ministre conseiller et porte-parole du gouvernement «ce tableau émane d’une étude du comité inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (Cilss)». Le coût de l’assistance nécessaire est estimé à 4, 2 milliards.

La distribution de vivre quant à elle se fera après le ciblage des nécessiteux. 15 kg de riz seront remis à chaque personne en besoin pendant 3 mois, de juin en août. Dans le cadre de la lutte contre la malnutrition les enfants des zones impactées bénéficieront de compléments alimentaires. Mieux, en cas de besoin, ils seront transférés dans les structures de santé habilitées pour leur prise en charge sanitaire. La vente subventionnée d’aliments de bétail et la distribution de déparasitant sont les mesures prévues pour la sauvegarde du cheptel.
 A signaler que la réunion des autorités en charge de la sécurité alimentaire tenue hier, visait à adopter un plan d’urgence. Mieux, il s’agissait aussi de mobiliser des ressources pour une mise en œuvre éfficace du plan en vue d’une prise en charge correcte des ménages en besoin. L’occasion a été pour le ministre conseiller et porte-parole du gouvernement Seydou Gueye d’annoncer que 2 millions de tonnes de produits céréaliers ont été récoltées cette année.
Pour l’arachide, une chute a été notée par rapport à la production de l’année écoulée.
Sud Quotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici