Le Macky se déchire : Le Président va-t-il siffler la fin de la récréation ?

0

L’on ne sait quelle mouche a piqué le camp apériste mais par ces temps qui courent,c’est une véritable « guerilla » que se livrent des proches du Chef de l’Etat Macky Sall.Des proches haut perchés au sein de l’establishment et qui jouissent jusqu’ici de l’estime du Premier Sénégalais.Aminata Touré est monté au « ring » avec Bara Ndiaye, Amadou Bâ fait face à Mbaye Ndiaye et la députée Awa Niang à sa collègue Adji Mbergane Kanouté. Le Président de l’Apr va-t-il mettre fin à ce grabuge qui occulte ses réalisations tout en donnant à son camp une très mauvaise image ?

Les mobiles tributaires des bisbilles qui opposent de hauts responsables de l’Alliance pour la République sont aussi variés que nombreux. Les coups de gueule pleuvent comme une averse orageuse entre des personnalités censées diriger le pays. Aminata Touré, la quatrième personnalité du pays qui dirige le Conseil Economique, Social et Environnemental (Cese) est en train d’en découdre avec l’administrateur de la Maison de la Presse, Bara Ndiaye. Au menu de leur problème, une affaire de diffamation sur fond d’ambition présidentielle cachée. Une couleuvre qu’il est très difficile à Mimi d’avaler d’autant que le troisième mandat demeure la boîte à pandore du Chef de l’Etat Macky Sall. L’on ne sait qui est derrière Bara Ndiaye mais ces affirmations sur la 2STV ont outré Mimi et ses proches. Et bonjour les dégâts au niveau de Dame Justice. Comme si cela ne suffisait pas, Amadou Bâ chef de la diplomatie Sénégalaise est soudain déclaré persona no grata au sein l’Alliance pour la République des Parcelles Assainies alors qu’il en est le coordonnateur attitré. Au coin du bois, le ministre Mbaye Ndiaye serait son empêcheur de tourner en rond. Mille griefs lui sont reproché avec à la clé des ambitions présidentialistes. Le nœud de la guerre apèriste. Ainsi au moment où l’on s’y attendait le moins, la meurtre de Fatoumata Mactar Ndiaye s’est invité de nouveau dans les bisbilles entre la députée Awa Niang et sa collègue de parti Adji Mbergane Kanouté. Note d’incompréhension ou pessimisme béat mais un audio d’Adji Mbergane Kanouté a mis le feu aux poutres de sa collègue. Et bonjour les dégâts. A la limite, le camp apèriste qui planchait pour la satisfaction de la demande sociale dans ce second mandat du Chef de l’Etat n’aura finalement le temps que de se donner des coups de gueule qui exaspère tous les Sénégalais. Ces derniers se demandent même si ces tenants du pouvoir auront un seul temps de libre pour travailler au profit des Sénégalais. Tellement, ils ne se livrent qu’à des règlement de compte on ne peut plus ridicules. C’est la raison pour laquelle, nombre de nos compatriotes se demandent s’il n’est pas temps que le Chef de l’Etat siffle la fin de la récréation. A contrario, c’est son pouvoir qui s’en retrouverait décrébilisé !
Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment