Accueil Actualités Enième saisie de drogue au Sénégal : Faut-il des assises nationales pour...

Enième saisie de drogue au Sénégal : Faut-il des assises nationales pour combattre ce fléau ?

Le Sénégal est en zone rouge en ce qui concerne le quadrillage dont il fait l’objet de la part des narcos trafiquants des quatre coins du monde qui ont fait de ce pays une zone de transit par excellence. Au cours de cette dernière décennie, la valeur marchande des saisies de drogue dépasserait les 2000 milliards de FCFA en terre sénégalaise. Du chanvre indien à la cocaïne en passant par la Métamphétamine (une drogue de synthèse) sous forme de boulettes et aux hachisch, entre autres; les énormes quantités de drogue saisies ces derniers temps en terre sénégalaise dépassent l’entendement. Rien que les saisies au port de Dakar approcheraient les 1000 milliards de FCFA. Ainsi, après le Port de Dakar et en haute mer; c’est au tour de l’Aibd d’essuyer ce trafic de drogue sur l’international. Récemment, le Chef de l’Etat avait émis l’idée de nommer un Procureur spécial qui se chargerait scrupuleusement de la question du trafic international de drogue. Mais au stade où en est le Sénégal, il faut impérativement la tenue d’assises nationales consacrées à la lutte contre le trafic de drogue. Car, notre pays qui sert de zone de transit aux plus grands narcos du monde coure un grave danger. Celui d’être la cible des lobbies les plus obscurantistes de la terre. Si le Sénégal en vient à devenir la Colombie Ouest Africaine sans que les autorités du pays ne s’émeuvent de cette adversité, c’est qu’il y a problème.
Assane SEYE-Senegal7