Accueil Faits Divers Meurtre: Le vigile avait assène 4 coups de couteaux à un enfant...

Meurtre: Le vigile avait assène 4 coups de couteaux à un enfant de 8 ans, avant de l’achever avec une brique

Attrait à la chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Louga, Saliou Pouye a vu son procès etre renvoyé à la prochaine session, pour indisponibilité de l’expertise psychiatrique réclamé par son avocat.L’accusé avait planté quatre coups de couteau à un enfant de 8 ans, avant de l’achever avec une brique.

L ‘accusé, poursuivi pour le meurtre d’un enfant de 8 ans, ne sera pas entendu sur le fond du dossier.La date du 02 mai 2017 restera à jamais gravée dans la mémoire de la famille Diop du village de Ndoyenne,dans le département de Kebemer. Ce jour, Ahmet Diop sera retrouvé mort dans une maison abandonnée , la téte écrabouillée.  La découverte macabre a été faite par un collégien rentrant de l’école.Pris de panique devant le corps ensanglanté,il a détalé pour en informer les villageois qui ont dare-dare rejoint les lieux et sont tombés sur le corps sans vie de Ahmet Diop. Outre quatre coups de couteaux plantés au ventre, il avait la tète écrabouillée à l’aide d’une brique de 11 kilogrammes.Poussant les investigations,les hommes en bleu investissent une maison en construction ou logeait leur hôte et  tombent sur un sac contenant des habits tachés de sang et un couteau. Interrogé Saliou Pouye dit s’être blessé en conduisant un vélo. Reconduit sur les lieux, il refusait systématiquement d’y entrer, criant: » je ne suis pas l’auteur du crime » .

Toute fois,il a pris le soin de ramasser le tee-shirt laissé sur place. Face au jugement d’instruction, il dira que l’enfant l’a une fois, trouvé dans ladite maison, lui a serré la main et est reparti vers ses camarades de jeu.Il a ajouté qu’il utilisait la brique tachetée de sang pour coincer la porte.

Fatou Top-Senegal7