Le top 10 des entraîneurs les plus chers

0

Le Sporting CP a réglé un chèque de 10 M€ au Sporting Clube de Braga pour s’offrir son entraîneur Ruben Amorim. Un sacré tarif, mais l’ancien international portugais n’est pas le technicien le plus cher de l’histoire du football.

C’est officiel depuis quelques minutes, le Sporting CP a misé sur Ruben Amorim pour prendre les rênes de son équipe première. Et pour s’offrir le jeune technicien lusitanien de 35 ans, auteur de débuts réussis du côté du Sporting Clube de Braga ces derniers mois (13 matches dirigés), les Leões ont dû casser leur tirelire et débourser 10 M€ (en deux paiements, plus la TVA). Un tarif qui fait jaser ces dernières heures au Portugal, d’autant que l’ex-international lusitanien (14 sélections) n’a même pas les diplômes requis pour exercer en Liga NOS.

L’ancien milieu de terrain n’est, malgré tout, pas le coach le plus cher de l’histoire du football, rappelle A Bola. Ce titre honorifique appartient toujours à un certain André Villas-Boas. L’actuel entraîneur de l’Olympique de Marseille avait en effet rejoint Chelsea en provenance du FC Porto à l’été 2011. Les Blues s’étaient empressés de mettre 15 M€ sur la table pour s’offrir le Special Two, qui sortait d’un triplé retentissant avec les Dragões (Ligue Europa, championnat du Portugal et Coupe du Portugal).

Le Real est souvent passé à la caisse
Derrière AVB, on trouve Brendan Rodgers, pour lequel Leicester City avait dû débourser 10,5 M€ en 2019 en dédommagements au Celtic Glasgow. Ruben Amorim se cale donc à la 3e position de ce top 10. José Mourinho, lui, est 4e de ce classement. Le Real Madrid avait réglé quelques 8 M€ à l’Inter Milan, au sortir de son triplé Serie A-Coupe d’Italie-Ligue des Champions en 2010, pour s’attacher les services du Special One. Manchester City s’était offert pour sa part Mark Hughes au début de l’ère Abu Dhabi Group en payant 6,2 M€ à Blackburn à l’été 2008.

On retrouve Brendan Rodgers à la 6e position. Le Gallois, décidément estimé par ses clubs, avait rejoint Liverpool en 2012 en provenance de Swansea pour le même montant, soit 6,2 M€. Septième, le Chilien Manuel Pellegrini avait vu le Real Madrid payer 4 M€ à Villarreal à l’été 2009 pour lui. La Casa Blanca, décidément, met souvent la main à la poche pour ses coaches. Les Merengues ont ainsi payé 3,8 M€ au Paris SG pour accueillir Carlo Ancelotti en 2013. Deux Portugais complètent le top 10 : Sergio Conceição, lors de son passage du FC Nantes au FC Porto pour 3 M€ en 2017, et Leonardo Jardim, à son transfert du Sporting CP à l’AS Monaco pour le même montant en 2014.

Leave a comment