Conséquences d’une année blanche: les élèves en situation de redoublement sont purement et simplement exclus (Par Mamadou Moustapha Diagne)

3

Tous ceux qui reprochent au Ministère de l’Education nationale de chercher de façon dynamique  á sauver l’année scolaire,  n’appréhendent pas les effets néfastes d’une année Blanche sur le système scolaire ou l’économie d’un pays. En effet, en cas d’année blanche:

  • Le redoublement de tous les élèves est décrété; au Sénégal les capacités d’accueil des classes de CI ne pourraient  certainement pas contenir plus de quatre cents mille nouveaux enfants recrutés chaque année pour entamer le cycle primaire
  • Beaucoup d’élèves atteints par la limite d’âge finissent par abandonner, ce qui aggrave le taux de décrochage scolaire
  • Les élèves en classe d’examen ne peuvent plus se présenter á un certain nombre de concours ou poursuivre des études  post bac á l’étranger
  • Les parents qui ont inscrit leurs enfants dans des écoles privées perdent une année de frais d’scolarité et d’investissements
  • L’Etat du Sénégal perdrait 526 milliards de budget exécuté

En cas d’année invalide, les élèves en situation de redoublement sont purement et simplement exclus.

Mamadou Moustapha Diagne
Directeur de la formation et de la communication
du ministère de l’Education nationale

Show Comments (3)