Accueil Actualités Conseil des droits de l’homme de l’ONU: Les pays africains veulent un...

Conseil des droits de l’homme de l’ONU: Les pays africains veulent un débat sur le racisme systémique

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève s’empare mercredi de la question brûlante du racisme et des violences policières à la demande des pays africains qui demandent la lumière sur le racisme systémique, notamment aux États-Unis, point de départ d’un mouvement de protestation devenu mondial après la mort de George Floyd.

Avant l’ouverture des débats, une vingtaine de hauts fonctionnaires des Nations unies d’origine ou d’ascendance africaine, parmi lesquels le chef de l’Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus, ont signé à titre personnel une déclaration pour indiquer que la simple condamnation des expressions et des actes de racisme ne suffit pas.

Le Conseil doit se prononcer sur le projet de résolution présenté par le groupe africain condamnant les pratiques raciales discriminatoires et violentes des forces de l’ordre contre les Africains et les personnes d’origine africaine et le racisme endémique structurel du système pénal, aux États-Unis et dans d’autres parties du monde.

Le débat à Genève, convoqué à partir de 9 h (15 h à Genève), qui devrait se poursuivre jeudi, a été engagé par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU dans le contexte du mouvement historique qui secoue les États-Unis depuis la mort, le 25 mai à Minneapolis (Minnesota), de George Floyd.

Afp

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici