Accueil Actualités Rapport du Réseau Africain d’épidémiologie : Dakar catalogué comme plaque tournante de...

Rapport du Réseau Africain d’épidémiologie : Dakar catalogué comme plaque tournante de la drogue

Les données fournies dans le rapport du Réseau ouest africain d’épidémiologie sur la consommation de drogue montrent qu’au Sénégal le cannabis est la drogue la plus saisie. Le document qui s’est intéressé à la période 2014-2017 renseigne que les saisies ayant enregistré une baisse en 2015 ont augmenté les années suivantes. Comme l’attestent les dernières saisies opérées cette année qui sont estimées à presque 2 t de cocaïne.

Le rapport du Réseau ouest africain d’épidémiologie sur la consommation de drogue (Wendu), couvrant la période 2014-2017, qui vient d’être publié, a donné des informations sur la situation au Sénégal. Le document renseigne que la quantité de drogue saisie en 2014 était bien supérieure à celle de 2015. Les données montrent aussi que les saisies ont augmenté en 2016 et 2017.
Concernant le type de substance, il ressort du document que le cannabis reste la drogue la plus saisie pendant les quatre années avec 4 620 kg en 2014, 1 345 kg en 2015, 10 mille 768 kg en 2016 et 12 mille 798 kg en 2017. Le rapport informe que la saisie de cocaïne a eu tendance à baisser de 2014 à 2016, mais a augmenté en 2017,rapporte dakarmatin.
Les données font état de 31,86 kg de cocaïne saisis en 2014, 4,26 kg en 2015, 0,87 kg en 2016 et 2,25 kg en 2017. S’agissant des arrestations, le document informe que le nombre de personnes arrêtées augmente chaque année. De 159 en 2014, le nombre de personnes interpellées est passé à 176 en 2015, 394 en 2016 et 1 224 en 2017. Les auteurs du rapport soulignent que 90% des personnes arrêtées sont des hommes.(…).Les statistiques parlent d’elle-mêmes et Dakar apparaît de plus en plus comme une plaque tournante du trafic de drogue international.
Assane SEYE-Senegal7