A titre posthume : Tanor réconcilie toute la classe politique nationale

0

Le défunt président Ousmane Tanor Dieng a tiré sa révérence tout en étant parmi nous. La cérémonie d’hommage qui lui est décerné ce vendredi dans son village natal de Nguéniènne a eu la spécificité de réconcilier toute la classe politique nationale.
La chaleureuse poignée de main entre Idrissa Seck représentant l’opposition et le Chef de l’Etat Macky Sall est l’une des marques de fabrique de la démocratie sénégalaise. Deux anciens collaborateurs devenus de vrais adversaires politiques et que le défunt secrétaire général du parti socialiste est arrivé à réconcilier le temps de la cérémonie d’hommage qui lui est dédié par toute la République. Rappelé à Dieu le 15 juillet 2019, cet homme d’Etat d’une dimension exceptionnelle aura marqué l’histoire politique de notre pays. En effet, toutes les forces vives de la Nation lui ont rendu un vibrant hommage. Et en plus des récitals de coran qui ont émaillé cette grande cérémonie d’hommage, des témoignages poignants ont été de mises ainsi que des retrouvailles inattendues. Il s’agit à l’évidence de la chaleureuse poignée de main entre le leader de Rewmi Idrissa Seck et le président Macky Sall. Cette aubaine ne saurait être passée sous silence dans la mesure où elle témoigne des multiples dimensions du défunt Président Ousmane Tanor Dieng qui ,à titre posthume, est parvenu à réconcilier des adversaires politiques que tout opposait et que cette cérémonie d’hommage a pu réconcilier de façon protocolaire. Une belle image de la démocratie sénégalaise qui démontre qu’au-delà de l’adversité, c’est surtout le Sénégal qui compte le plus.
Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment