Accueil Technologie Arnaque sur le net : On lui propose un boulot, elle ouvre...

Arnaque sur le net : On lui propose un boulot, elle ouvre un compte et atterrit au tribunal

D’origine  Allemande, Ursula Hash 67 ans n’a qu’une minuscule retraite pour vivre. A la recherche d’un revenu d’appoint, elle tente sa chance sur Internet.  Elle trouve une rubrique sur la toile un petit boulot à 600 euros. On lui propose d’ouvrir un compte. Elle s’exécute et se retrouve avec une amende de 3000 euros sans avoir pu commencer son boulot. Une véritable arnaque.

Ursula Hash clique et l’adresse d’un certain Franco Martini apparaît. La rubrique de ce dernier lui propose un petit boulot en ligne de 600 euros. Ursula lui écrit et lui apprend qu’elle est intéressée  et lui demande ce qu’il faut faire. Franco Martini lui répond : « Pas grand-chose. Juste ouvrir un compte ». Aussitôt, Ursula ouvrit un compte et commet l’erreur de sa vie. On lui attribue un code Pin et l’E.Tan Le code Pin est un numéro d’identification personnel qui sert à sert à s’identifier sur le net et l’E.Tan est un numéro d’authentification à usage unique destiné au virement en ligne. Ensuite Franco Martini lui demande son code Pin et  son E.Tan. Ursula le lui envoie et Franco lui apprend qu’elle recevra les 600 euros dans la semaine. Ursula lui répond pourquoi, parce qu’elle estimait n’avoir encore rien fait. Franco lui  répond  que le boulot consistait  à ouvrir un compte et  que lui en a besoin parce qu’il vit en Italie, en Espagne et  qu’il passe occasionnellement en Allemagne. Mais pour les criminels du net, ça  vaut de l’or de posséder toutes les coordonnées d’identification de sa victime. .Franco Martini utilisait le Mule qui est une monnaie virtuelle, en utilisant les coordonnées d’autrui à son avantage. Ainsi grâce à sa boutique en ligne, Franco Martini fait payer ses clients à la commande et ne les livre jamais .En effet durant trois jours, c’est sur le compte de Ursula que les clients de sa boutique en ligne  versent  leur règlement .Ensuite l’escroc (Franco) transfert l’argent ailleurs. Un jour, le Tribunal de grande instance de l’Allemagne envoie un courrier à Ursula  en l’accusant de blanchir de l’argent. Le temps de réaliser l’escroquerie dont elle a été victime, déjà trop tard car le tribunal  l’a condamné à payer une amende de 3000 euros pour ce qu’elle ne comprend même pas. Et François Martini disparut du net parce que s’il s’était déjà couvert par les coordonnées de Ursula. Donc, internautes du cyberespace, faites attentions aux propositions de boulot en ligne !

Senegal7.com

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments