Accueil Education Crise scolaire : La Fenapes exige la signature d’un pacte de stabilité...

Crise scolaire : La Fenapes exige la signature d’un pacte de stabilité sur 10 ans

Face à la crise scolaire qui perdure, la Fédération nationale des associations de parents d’élèves et étudiants du Sénégal (Fenapes) s’est mobilisée pour réfléchir sur l’urgence d’y  trouver des solutions. La Fenapes prévient qu’elle n’acceptera pas que les enfants  soient sacrifiés.

Les tribulations qui  continuent de miner l’école sénégalaise ont atteint un point de non retour que la Fédération nationale des associations des parents d’élèves et étudiants (Fenapes)  fustige avec la dernière énergie. A l’issue de leur rencontre d’hier, le bureau restreint élargi aux quatorze présidents des unions régionales de la Fenapes s’est  prononcé sur la crise scolaire qui perdure. Les membres de cette instance alertent l’opinion, les syndicats d’enseignement et l’Etat de leur inquiétude et du grand désarroi des parents, des élèves et étudiants quant à leur avenir face à la situation désastreuse qui prévaut, a déclaré Babacar Badiane. D’après le président de la Fédération nationale des associations de parents d’élèves (Fenapes), il s’agit du quantum horaire qui se trouve très entravé, des évaluations du premier semestre sur l’étendue du territoire national qui n’ont pas été faites dans certaines inspections d’académiques. Selon la Fenapes, cette situation porte préjudice  aux élèves et étudiants. M.Badiane : «  l’heure est grave et tend vers la catastrophe si toutefois on ne met pas fin à cette crise qui perdure », peste-t-il. « Au Président de la République, nous demandons d’agir encore dans le sens d’améliorer davantage le sort des enseignants, bien sûr dans les limites soutenables des finances publiques sénégalaises et exiger d’eux la signature d’un pacte de stabilité sur les 10 ans à venir »,indique Bacary Badiane,président de la Fenapes.

Senegal7.com