Accueil Actualités Fête du 4 avril : Une occasion pour les sénégalais d’étaler...

Fête du 4 avril : Une occasion pour les sénégalais d’étaler leur mécontentement

La fête du 4 avril est la date de commémoration de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale. Mais c’est aussi l’occasion pour les sénégalais d’étaler leur colère face à un pouvoir  qui freine des quatre fers, relativement à l’affaire Khalifa Sall, et à l’instauration du système de parrainage des candidatures, entre autres.

La fête de l’indépendance de notre pays est consacrée chaque année à la date du 4 avril. Pour cette année, elle est placée sous  le sceau de la protection de la nature. Hier, en conférence de presse, le colonel Abdoul Ndiaye, patron de la Direction de l’information et des Relations publiques des Armées (Dirpa) a mis en exergue le choix porté sur le thème de cette année  « Le rôle des forces de défense et de sécurité dans la protection de l’environnement » et a souligné les efforts déjà consentis par les soldats dans la sauvegarde de la nature. Mais d’aucuns ont pensé qu’il était plus judicieux à l’Etat de placer le thème de cette commémoration sous le sceau de la protection de l’enfant, au regard des rapts et meurtres de mômes qui vont crescendo, par ces temps-ci. En outre, les sénégalais se sont habitués à manifester leur satisfaction ou leur mécontentement lors du défilé du 4 avril à la place de la Nation. Et cette année, des huées risquent de submerger la solennité de l’événement en raison surtout de la déception  relative à la condamnation de Khalifa Sall et au système de parrainage qui ressemble beaucoup plus à un entrisme dûment entretenu par le chef de l’Etat sortant, Macky Sall en perspectives de la prochaine présidentielle de 2019.

Senegal7.com