Accueil Actualités Le complot du siècle : Macky-Idrissa Seck contre Me Wade

Le complot du siècle : Macky-Idrissa Seck contre Me Wade

L’histoire a tendance à bégayer parfois surtout s’il s’agit de la chose politique où les coups bas et les formes de trahison finissent par être érigés en règle. Le patriarche (Me Wade) a mal dans son âme parce que ses lieutenants(Macky-Idrissa Seck) les plus tenaces par le passé semblent s’élancer dans un complot tout azimut à son encontre,aujourd’hui.

Idrissa Seck disgracié en 2004 alors qu’il était le Premier Ministre du président Abdoulaye Wade s’était livré à un  déballage  mémorable sur son mentor .Il fut ensuite remplacé à son poste par le Premier ministre Macky Sall.

Les libéraux à l’époque se complaisaient à la nouvelle donne  étant entendu que le concepteur de la « marche bleue » était disgracié et accusé de moult chefs d’accusation par le Pape du sopi. Chemin faisant, le PM Macky s’appliqua à éviter ce qui aura perdu son prédécesseur.

En tant que directeur de campagne de Wade, il  aida son mentor à remporter la présidentielle de 2007 et hérita de la présidence de l’Assemblée Nationale. Mais comme les clivages politiques étaient énormes à l’époque et que Karim Wade tout puissant ministre de la coopération internationale était l’homme à ne pas pointer du doigt, certains libéraux trempèrent Macky dans l’affaire de l’Anoci.

Ils lui suggérèrent d’auditer le président de l’Anoci. Et il ne restait que cela pour décider de l’éliminer politiquement . La majorité usa même de subterfuges pour réduire son mandat  à la tête de l’Institution parlementaire de 5 à 1 an. Macky résistait mais les libéraux avaient presque scellé son destin.

Il finit par jeter l’éponge avant de mettre sur pied l’Alliance pour la République (Apr). La suite est connue de tous lors de la présidentielle de 2012.Mais  Idrissa Seck  était à l’époque de la majorité présidentielle puisqu’il était un allié du  nouveau président de la République. Mais il finira pas adopter la célèbre boutade en ouolof qu’on lui connaissait ; « mout mba mott ».Il choisit s’en aller.

Aujourd’hui qu’il est revenu auprès de  Macky après avoir été le second de la présidentielle de 2019, l’on constate une redistribution des cartes au niveau de la grande famille libérale. L’opposition est non seulement « réduite à sa plus petite expression » mais aussi, Me Wade qui était le grand théoricien du rassemblement de la grande famille libérale et son fils Karim Wade sont virtuellement isolés de la chose libérale.

Ce qui fait que Macky et Idy ont  été disgraciés par le passé mais  il semblerait qu’aujourd’hui, ils sonnent leur revanche sur leur mentor. Et la sortie des libéraux qui dénoncent l’entrisme tributaire du nouvel attelage gouvernemental témoigne de leur volonté d’éventrer le complot politique dont ils seraient victimes de la part de leurs anciens collaborateurs. Mais stratégie politique oblige ,Wade et Cie arguent défendre les sénégalais pour pouvoir faire face au complot politique dont ils font l’objet !

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici