Accueil Actualités Gouvernement d’union : Macky réussira-t-il là où Wade a échoué ?

Gouvernement d’union : Macky réussira-t-il là où Wade a échoué ?

Macky

Macky Sall est sur les traces d’Abdou Diouf qui a réussi à enrôler le principal opposant de son régime, Me Wade dans son Gouvernement. Aujourd’hui, eût égard à la situation engendrée par la covid-19, le Président Sall est dans une logique de réconcilier les Sénégalais autour d’un Gouvernement d’Union. Cependant, même si Ousmane Sonko reste la première craquelure sur le vernis de l’union nationale prônée par la majorité, Macky Sall est en passe de réussir là où Wade a échoué. Car, en douze ans de pouvoir, il n’a point réussi à gouverner ensemble avec ses opposants.

Un Gouvernement d’Union…

  Ce gouvernement d’Union dont la mise en place fait les choux gras de la presse et défraie la chronique, tarde toujours à prendre forme. Le président Macky Sall réussira-t-il à rééditer le coup d »Abdou Diouf qui avait réussi à enrôler son principal opposant, Wade dans son gouvernement. Tout porte à le croire, car, les semaines passées, dans le cadre de lutte contre la pandémie de le covid-19, Macky Sall avait réussi à se retrouver avec ses adversaires, même les plus farouches, notamment Ousmane Sonko.

Contre toute attente, les représentants de l’opposition se sont succédés au palais présidentiel pour une série de concertations avec le chef de l’État. Avec un objectif, du côté de l’exécutif : obtenir leur assentiment pour pouvoir légiférer par ordonnances sur les mesures à prendre face à la pandémie de Covid-19. Ce qui avait montré que les attaques portées en février 2019 contre un Macky Sall fraîchement réélu à la tête du pays semblaient bien loin de cette initiative.

Dans la matinée, Idrissa Seck, candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2019, son allié Malick Gakou, mais aussi Khalifa Sall, le maire déchu de la ville de Dakar, ou encore Ousmane Sonko, arrivé troisième à la présidentielle, se sont entretenus avec le chef de l’État.

 Issa Sall, ex-candidat du PUR à la présidentielle, ainsi que Cheikh Bara Dolly Mbacké et Tafsir Thioye respectivement président du groupe parlementaire et porte-parole du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) d’Abdoulaye Wade leur ont emboîté le pas jusque dans la soirée.

Le Président Macky Sall va-t-il profiter de cette grande première pour mettre en place un Gouvernement d’Union ? Cependant, il a déjà une avance, car, au lendemain de la rencontre avec son principal opposant, Idrissa Seck, ce dernier semble revenir à de meilleurs sentiments.

Le cas Sonko, pas de blanc-seing

Entra-t-il dans un Gouvernement de Macky Sall ? Ousmane Sonko reste un cas pas des moindres contre le pouvoir en place. Car, même lors de sa rencontre avec le chef de l’Etat au Palais, il était venu avec des questions. « Sur la nature de l’état d’urgence, général ou strictement sanitaire », notamment, ou encore sur l’origine du fonds de 1 000 milliards de francs CFA annoncé par Macky Sall pour faire face à la crise. S’il a rappelé que la période appelait « chacun de nous au sens de la responsabilité et surtout au dépassement de ses convictions », Ousmane Sonko n’en a pas moins revêtu son costume de chantre de la transparence. « En aucun cas il ne faudrait qu’un seul franc destiné à ce combat ne se retrouve ailleurs », a-t-il lancé, appelant à une gestion rigoureuse.

Pape Alassane Mboup-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici