Accueil Actualités Focus-TER-EAU : Où se trouve la priorité ?

Focus-TER-EAU : Où se trouve la priorité ?

Face à la pénurie d’eau persistante qui menace inexorablement la vie de nos compatriotes, des questions de fond se font jour dans un Sénégal où l’on rabâche à tout bout de chemin une politique d’émergence à la limite   excédentaire. Le Train Express régional (Ter)  a fait l’objet d’une bagatelle de 738 milliards de FCFA ,  là où un projet sectoriel  eau  ébauché depuis 2000 n’a jamais fait l’objet de  diligence de la part de l’Etat. Du coup, la question est de se demander  où se trouve la priorité entre TER-EAU.

Le “TERREAU” d’une véritable démocratie  du peuple par le peuple et pour le peuple pour  tout Etat responsable, c’est de mettre exergue  la priorité des  priorités. En effet, entre le TER (Train Express Régional et) et l’EAU, un jeu de prééminence coule de source. Car, les Dakarois peuvent bien se passer de ce TGV version Teranga  et les 75 kilomètres qu’il desservit et se rendre dans les mêmes destinations de ce réseau par d’autres moyens de locomotion. Or, quand ces mêmes Dakarois manquent d’eau, il leur est impossible de substituer ce sésame à autre chose car l’eau n’est mitoyenne à aucune autre boisson au monde. Elle ne saurait être un succédané d’aucune autre boisson.  Au contraire, elle demeure la première boisson sur la terre ferme. A l’évidence, comme l’Etat est une continuité, le gouvernement de Macky Sall devrait dans les normes prendre à bras-le-corps le projet sectoriel sur l’eau que le pouvoir de Wade  lui a légué. Car, cette pénurie d’eau était prévisible depuis 2000 et le lac de Guiers et les forages ne suffisent plus à approvisionner correctement Dakar en eau. Et le traitement de l’eau de la mer est tellement coûteux que les autres options s’offrent mieux en alternatives. La bagatelle qui été levée pour se payer le TER pouvait virtuellement combler le déficit en eau de tout le Sénégal, y compris Dakar. Mais voilà, les Sénégalais restent assoiffés tout en attendant que le TER viennent les  transporter pour un tronçon réservé au quart de nos compatriote. Entre TER-EAU, mieux vaut choisir le « TERREAU ».Pour que l’Eau coule de source.

Assane SEYE-Senegal7