Ansoumana Sané : « Que Sonko apprenne le diola avant de vouloir être notre porte-parole »

Le maire de Sindia n’y va par le dos de la cuillère en  apostrophant Ousmane Sonko, suite aux propos tenus par ce dernier, lors de la présentation des condoléances des leaders de yewwi Askan Wi aux familles des jeunes morts en marge de la manifestation du 17 juin.

Ainsi, après avoir bien écouté le discours du leader de Pastef soutenant que le Président de la République a un problème particulier   avec la Casamance ; Très en verve, l’édile de Sindian n’a pas attendu longtemps pour réagir à cette sortie qu’il juge inopportune. « Je voudrai faire comprendre à Ousmane Sonko que la Casamance ne lui appartient pas »,a-t-il affirmé d’emblée.

Il ajoute : « Je suis Diola de père, de mère et de grand-père fils du Fogny et ancré dasn les pures traditions de mes origines.La considération que le Président de la république a vis-à-vis de l’être humain en général et du casaçais n’est plus à démontrer »,d’après le maire de Sindia.Selon lui, »Ousmane Sonko doit  arrêter cette sordide manipulation aux intérêts purement politiciens. Qu’il apprenne d’abord à  bien parler diola avant de vouloir être notre porte-parole, rapporte Libération.

Assane SEYE-Senegal7