Accords entre le G6 et le gouvernement : Macky isole de facto l’Opposition

0

La jonction entre les forces syndicales de l’enseignement et les forces de l’opposition  va devoir sauter comme un verrou. Le chef de l’Etat a fait d’une pierre deux coups. En effet en mettant un terme à la crise scolaire, il est parvenu par ricochet à isoler l’opposition, qui avait presque établi des connexions d’avec les syndicats d’enseignants pour combattre le parrainage.

L’adoption de la loi sur le parrainage avait soulevé un tel tollé, au niveau  du landerneau politique national que l’opposition avait jugé nécessaire  de profiter de la brèche  induite par la  crise scolaire pour s’y engouffrer. Naguère, l’initiative pour des élections démocratiques (Ied)  s’est transformée en Front démocratique et social doté d’une plateforme en adéquation avec cette nouvelle vocation qui englobe les luttes démocratiques et les revendications sociales des travailleurs, ainsi que l’ensemble des couches populaires. Du coup, l’opposition avait réussi la jonction entre ces forces et celles des syndicalistes de l’enseignement et de la santé, entre autres. Et ce maillage préjudiciable à la majorité se requinquait au gré des contestations et des récriminations autour de la loi sur le parrainage. Mais après l’adoption de cette disposition, le Président Macky aura  tâté le pool du landerneau politique national au point de comprendre que la stratégie de l’opposition dont l’appel à la place Soweto n’a pas connu le rush d’antan, s’est soldée par un échec. Chemin faisant, en acceptant de fumer le calumet de paix avec le G6, le successeur de Wade en est arrivé à faire sauter le verrou qui liait ces dits-syndicalistes aux forces de l’opposition. Aujourd’hui, après la satisfaction de sa plateforme revendicative déclinée en 6 points, le G6 ne pourrait plus se prévaloir de continuer à adopter la même posture que l’opposition. Ce qui signifie en clair que le Président de la République est parvenu à isoler ses « adversaires » dans un contexte politique où le parrainage  en voie d’être promulgué, suscite toujours des appréhensions. Mais le fait est fait car en politique, il vaut mieux réduire ses adversaires que les multiplier. Et cela, le « génie politique » de l’Apr l’aura réussi avec brio.

Senegal7.com

Leave a comment