Accueil Actualités Accusé de gestion nébuleuse : Qui en veut au DG de l’Agetip...

Accusé de gestion nébuleuse : Qui en veut au DG de l’Agetip ?

Le Directeur Général de l’AGETIP (Agence d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public), M.El Hadji Malick Gaye, réputé un travailleur de l’ombre, est un expert exceptionnel ayant fait sa formation à la prestigieuse école polytechnique de Thiès. Mais depuis quelques temps, ses détracteurs tapis dans l’ombre lui cherchent des bisbilles avec en appoint une masse de documents   compromettants détenus par nos soins. Et au regard du travail exceptionnel abattu par ce fidèle du Chef de l’Etat à la tête de l’Agetip, il urge de se demander légitimement qui  lui en veut à ce point !

Selon ses détracteurs, au sujet de la situation des retraités de sa boîte, M. El Hadji Malick Gaye aurait versé les sommes dans un compte (CP Sénégalaise) qu’il contrôle à sa guise. Les PISA de Tivaouane et Kolda, attribués à l’entreprise SARSARA  CONSTRUCTION d’un montant de 112 millions chacun, ont été décaissés jusqu’à plus de 80% alors que l’exécution technique ne dépasse pas les 40%.

Il est aussi reproché au DG l’Agetip  de s’être substitué au CCIS pour rembourser avec les fonds de l’Etat. S’agissant du personnel de l’Agetip, la plupart d’entre eux ont été licenciés. Il s’agit de Pape Bakary Fall, Maguette Babou, Issa Wade Birahim Sarr Mafou Bâ, Ndèye Fatou Dia Cissé, Léonard Samb, etc. D’ailleurs, c’est ce qui a poussé Maguette Babou et Abdou Kader Diallo à l’attraire  devant la justice.

Procès qu’il  aura au final perdu. Quant à Maguette Bâ, il détient une vidéo bombe sur sa gestion. Une vidéo  qui risque de faire des dégâts considérables. Quant à Racky Coulibaly qui est son « bras armé »,elle aurait récemment retiré plus de 300 millions de FCFA de l’Agetip pour des raisons non élucidées.

Dans le cadre de la Covid-19 également, renseigne toujours le document, le DG de l’Agetip aurait offert 50 millions de FCFA. Pour le pèlerinage à la Mecque, il aurait décaissé 27 millions de FCFA. Sans oublier ses déjeuners de travail évalués à plus de 730.000 FCFA la séance. Pour toutes ces raisons et dans le souci majeur d’informer juste et vrai, Senegal7 continue ses investigations pour le triomphe de la vérité dans cette affaire !

Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici